Cet appareil courant du quotidien ajoute (au moins) 60 € sur votre facture d’électricité !

publicité

Avec l’émergence du travail en ligne, les habitudes des consommateurs qui se servent des appareils électriques ont été complètement chamboulées. Or, peu de personnes y songent sérieusement. Pourtant, certains appareils que nous utilisons couramment au quotidien peuvent exercer une influence non négligeable sur la facture d’électricité.

L’ordinateur : un équipement électrique indispensable au quotidien

Depuis le début de la crise sanitaire, la situation s’est compliquée sur le plan socio-économique. Force est de constater que la flambée générale des prix associée à la baisse du pouvoir d’achat ont fragilisé le quotidien de nombreux ménages français. La crise énergétique en particulier encourage les Français à être plus économes. Tous les moyens sont donc bons pour diminuer la facture d’électricité.

publicité

Naturellement, le premier réflexe qui nous vient en tête est lié à l’utilisation du chauffage. A cela s’ajoutent les travaux à effectuer pour l’isolation optimale de la maison tout en limitant le gaspillage d’énergie lié à une utilisation abusive des radiateurs. Mais d’autres dépenses parfois anodines méritent également notre attention car leur utilisation quotidienne tend à faire grimper la facture d’électricité à la fin du mois.

C’est notamment le cas de l’ordinateur que nous sommes nombreux à utiliser au quotidien, qu’il s’agisse des particuliers ou des professionnels. Depuis l’avènement du télétravail, cet équipement est devenu un incontournable de notre quotidien. Suivant le modèle utilisé et les spécificités techniques, il peut vous couter dans les alentours de 50 jusqu’à 600 € par an !

publicité

Voici comment l’utilisation de l’ordinateur impacte sur la facture d’électricité

La consommation en énergie va dépendre du modèle utilisé. La majorité des Français qui font du télétravail utilisent un ordinateur portable qui utilise une batterie pour fonctionner. A cela s’ajoute le processeur qui consomme généralement moins d’énergie par rapport aux ordinateurs de bureau. En vous servent de votre PC pour une durée moyenne de 6h par jour, vous allez rajouter une soixantaine d’euros par an sur votre facture d’électricité.

Selon le site-maison-travaux, ces résultats ont été obtenus sur la base d’une consommation à hauteur de 600kWh par an. Ces données peuvent légèrement être supérieures, au demeurant, en comparaison avec celui d’appareils qui marchent par le biais d’un processeur ARM. C’est notamment le cas des Mac dotés de la puce Apple Silicon.

publicité

Quid des ordinateurs de bureau ?

En ce qui concerne les ordinateurs de bureau, la situation est différente. En effet, ces équipement consomment dans les alentours de 6000 kWh par an. Des résultats qui se traduisent par environ 600 € de dépenses supplémentaires sur la note d’électricité annuelle dans la mesure où le consommateur se sert de l’ordinateur fixe environ 6h par jour.

Pour réaliser des économies d’électricité en 2024, il est conseillé de travailler sur un PC si cet équipement suffit à couvrir vos besoins. Pour ceux qui n’ont pas le choix, il convient de limiter l’usage du PC de bureau en le réservant pour les travaux nécessitant ce type de système.

Pour ceux qui doivent se servir d’ordinateurs de bureau durant plusieurs heures par jours, pensez à réduire les dégâts par d’autres moyens. A titre d’illustration, diminuer la luminosité permet de faire des économies considérables. Il en va de même pour le fait de brider légèrement les niveaux de performance en diminuant la consommation du processeur. Pour ce faire, rendez-vous dans les réglages dans Windows 11.

Outre l’aspect économique de ces habitudes, elles présentent également des enjeux majeurs sur le plan écologique. Une autre stratégie consiste à diminuer la luminosité du moniteur en modifiant le rétroéclairage. Puisque l’on parle d’écrans, nous vous invitons à adopter ces mêmes conseils pour les écrans de télévision LCD pour qui le niveau de consommation est similaire à celui d’un ordinateur portable. En diminuant la luminosité, vous pourrez économiser plusieurs dizaines d’euros chaque année. A vous de jouer !

publicité

D’autres publications dans 

Autoroute : la nouvelle désolante vient de tomber pour les Français

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !