Cette prime pouvant aller jusqu’à 1492,08 € est souvent oubliée par les retraités, les conditions

publicité

Plusieurs retraités ne sont pas aujourd’hui au courant de l’existence de cette prime de 1 492, 08 € qui sert pourtant de complément de revenus non négligeable en ces temps de crise. Mais de quelle aide s’agit-il exactement et quelles sont les conditions d’accès ? Tous les détails dans les prochaines lignes !

Retraités : une aide souvent passée aux oubliettes

Il s’agit de l’ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées) qui est une aide spécialement dédiée aux retraités dotés de revenus limités. Pour y accéder, il convient de respecter certains critères liés à l’âge et aux conditions de ressources. Ce dispositif a été mis en place en remplacement du minimum vieillesse pour aider les bénéficiaires à faire face à la flambée générale des prix.

publicité

Par conséquent, cette prime permet de couvrir diverses charges quotidiennes (alimentation, loyer, soins médicaux…). De plus, l’ASPA contribue à favoriser la sécurité financière des allocataires qui sont dans le besoin. Mais comment bénéficier de ce précieux coup de pouce financier en 2023 ?

Les conditions d’éligibilité

Pour prétendre à l’ASPA, il convient d’habiter à titre permanent en France (plus de 9 mois sur 12). D’autre part, le bénéficiaire doit répondre aux conditions liées à l’âge et au niveau de revenus. En effet, il faut avoir plus de 65 ans pour pouvoir profiter de cette aide. Elle est également destinée aux anciens combattants, prisonniers ou internés. Par ailleurs, les seniors ont situation de handicap peuvent prétendre à l’ASPA sous certaines conditions :

publicité
  • Le taux d’invalidité permanente est supérieur à 50%
  • Le bénéficiaire est jugé inapte au travail
  • Il touche une retraite précoce en raison de son handicap

En ce qui concerne le plafond de revenus, il est fixé à 961,08 € par mois pour les retraités célibataires contre 1 492 € par mois pour ceux qui vivent en couple. A titre de rappel, le montant de l’ASPA a fait l’objet d’une revalorisation au début de l’année. La méthode de calcul se fait comme suit : montant ASPA = plafond ASPA – ressources. Les organismes en charge du versement sont la MSA, la Cnav, la CARSAT et la sécurité sociale dans le cas des travailleurs indépendants.

publicité

D’autres publications dans 

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !

Faire des achats en ligne sera beaucoup plus facile grâce à cette nouvelle technologie liée à la carte bancaire !