Déclaration de revenus 2023 : la case à cocher pour obtenir la réduction d’impôt !

publicité

A l’heure où la campagne de déclaration de revenus bat son plein, il existe certaines démarches qu’il convient de ne pas oublier…

Plusieurs cases doivent être cochées lors de la déclaration de revenus de 2023 afin de bénéficier d’une réduction d’impôts. Cette déclaration peut être effectuée à partir d’avril et s’étend sur plusieurs semaines. 

Déclaration de revenus de 2023 : la case à ne pas oublier de cocher 

Vous pouvez effectuer votre déclaration de revenus sur le site impots.gouv.fr. Cependant, assurez-vous de bien vérifier vos informations personnelles, les montants et les éventuels changements de situation pour éviter toute erreur. 

publicité

Plusieurs cases doivent être cochées lors de la déclaration de revenus 2023 pour obtenir une réduction d’impôts. L’une de ces cases est la 1AK, qui permet de déduire les frais de télétravail de vos impôts. La pandémie de Covid-19 a largement contribué à populariser le télétravail, ce qui a engendré des frais supplémentaires pour les salariés qui n’étaient pas habitués à cette pratique.

Il est possible de déduire plusieurs frais de vos impôts, tels que l’achat de matériel, l’électricité, l’abonnement internet ou téléphonique. Cependant, selon le site Empruntis, « la déduction dépend de la perception ou non d’indemnités compensatoires, de remboursements forfaitaires ou de remboursements de frais réels qui sont exonérés d’impôt sur le revenu ». Il est donc important de cocher les cases appropriées lors de la déclaration de revenus de 2023 pour bénéficier d’une réduction d’impôts, notamment celle liée au télétravail.

publicité

Comment traiter les frais de télétravail lors de la déclaration de revenus ?

Lors de la déclaration de revenus, les frais de télétravail peuvent être traités de 2 manières différentes. Si votre employeur vous verse une indemnité pour couvrir ces frais, une réduction forfaitaire de 10% sera appliquée. Dans ce cas, vous n’aurez pas à déclarer ces frais, à moins qu’ils ne dépassent le montant de l’indemnité perçue.

En revanche, si votre employeur ne vous verse pas d’indemnité, vous aurez droit à une réduction forfaitaire de 10% sur vos traitements et salaires, ou vous pourrez déduire vos frais de télétravail de vos impôts. Ce qui donne 2,50 euros/jour, 55 euros/mois et 580 euros/an. Cette déduction est l’une des cases à cocher lors de la déclaration de revenus 2023.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Autoroute : la nouvelle désolante vient de tomber pour les Français

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !