Différence entre la vitesse indiquée sur le GPS et celle du compteur : laquelle est la plus fiable ?

publicité

En jetant un coup d’œil sur votre compteur de vitesse, vous apprenez que vous roulez à 140 km/h. Le GPS affiche néanmoins une autre vitesse. Laquelle des vitesses indiquées est fiable dans ce cas de figure et comment expliquer cette différence parfois notable ? Le point à travers cet article !

Pourquoi faut-il respecter la limitation de vitesse ?

De nombreuses études indiquent une forte corrélation entre la vitesse de conduite et les accidents qui surviennent sur les routes. Lorsque la vitesse est excessive, elle augmente naturellement le risque d’accidents mortels. Selon les données de la sécurité routière, l’excès de vitesse représente la principale cause de mortalité dans les accidents en 2022 (19% des cas enregistrés).

publicité

D’autres études indiquent qu’avec une vitesse d’impact de 80km/h, les risques de mourir sont 20 fois plus élevés qu’avec une vitesse d’impact limitée à 30km/h. En ce qui concerne les blessures occasionnées par ce type d’accident, tout dépend des circonstances. Dans tous les cas, l’usage de l’airbag et de la ceinture de sécurité contribuent activement à limiter les dégâts. Enfin, les automobilistes et les passagers sont en général protégés jusqu’à une vitesse de 70km/h si le choc est frontal. Ce seuil est limité à 50 km/h pour les chocs latéraux.

Les anomalies liées à la lecture de la vitesse

Si vous avez l’habitude d’utiliser des applications de navigation à l’instar de Coyote ou Google Maps, vous vous êtes déjà sans doute retrouvé dans une situation où l’estimation de la vitesse de conduite semble erronée. En effet, le résultat affiché par le GPS n’est pas le même que celui indiqué sur le compteur de votre véhicule. Si la voiture affiche une allure de 80km/h par exemple, le système de géolocalisation indique quant à lui 70km/h, voire moins. Mais comment expliquer cet écart ?

publicité

Pour votre information, il ne s’agit ni d’un bug de l’application, ni d’un problème de compteur. Les fabricants de voitures à moteur doivent respecter une mesure internationale. En effet, l’indicateur de vitesse ne doit jamais négliger la vitesse réelle de la voiture. Autrement dit, les fabricants n’ont pas le droit d’indiquer 100km/h si la voiture concernée roule en vérité à 101 km/h. De plus, les constructeurs sont obligés de prendre une marge de sécurité pour la protection des automobilistes.

Implanté à la sortie de la boîte de vitesse ou au niveau des roues de la voiture, ce système de mesure ne prend pas en considération l’usure des pneus ni le niveau de pression qui peut s’exercer sur la vitesse réelle de la voiture. D’où une sous-estimation de la vitesse.

publicité

Les GPS sont-t-ils fiables ?

En ce qui concerne les systèmes de géolocalisation, ils fonctionnent sur la base des informations satellites fournies par le smartphone. Le calcul se fait de manière très simple : la vitesse de déplacement de la voiture est obtenue en divisant le parcours qui sépare les deux relevés de position avec le temps de déplacement. Mais il arrive que cette estimation ne puisse pas se faire dans de bonnes conditions.

Lorsque le signal GPS est perturbé en ville par exemple, ou lorsque les conditions météo sont mauvaises, le GPS n’est pas 100% fiable. D’où l’intérêt de ne pas croire à la lettre les indications de vitesse qui y sont mentionnées. Ce qui n’est pas le cas du dispositif embarqué qui est fixé sur le tableau de bord de la voiture. Ce-dernier est en effet très autonome. Ainsi, les conducteurs qui roulent sur une voie nationale ou sur une autoroute verront une vitesse qui reste fidèle à la réalité.

Cependant, dans les régions qui sont plus denses, il est préférable de ne pas se fier aux GPS et de se concentrer plutôt sur les informations de vitesse fournies par la voiture. Si vous avez des doutes, le mieux est de regarder la vitesse affichée sur le compteur. Dans tous les cas, veillez toujours à bien respecter les limitations de vitesse au risque de payer de lourdes amendes !

publicité

D’autres publications dans 

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !