EDF : objectif 1,5 réacteur nucléaire tous les 12 mois

publicité

Récemment, le président directeur général de la société EDF, Luc Rémont a fait part de sa volonté de créer entre 1 et 1,5 réacteur nucléaire chaque année. La question qui se pose est : quelles localités bénéficieront de cette installation ? La rédaction de wk-rh vous accorde tous les détails dans les prochaines lignes !

Une révélation impressionnante et ambitieuse de la part d’EDF

L’intérêt pour l’énergie nucléaire s’appuie sur la volonté d’atteindre l’objectif de neutralité carbone. Il convient de préciser que cette ressource s’apprécie pour le fait qu’elle libère un faible taux d’émission de gaz à effet de serre.

publicité

EDF a profité du salon mondial du nucléaire civil ou World Nuclear Exhibition pour faire part de sa volonté ambitieuse de porter le titre de numéro du nouveau nucléaire européen. A noter que cet évènement s’est tenu le 28 au 30 Novembre dernier à Paris.

Le salon a rassemblé 730 acteurs dans le domaine du nucléaire mondial. Le PDG d’EDF français en a profité pour lancer la nouvelle aux journalistes. « Nous envisageons de passer à la vitesse supérieure pour la fabrication de réacteurs nucléaires de grande taille. Concrètement, nous projetons de créer un ou deux réacteurs par décennie. Ensuite, la capacité de production peut monter jusqu’à 1 à 1,5 par an. »

publicité

Les fabrications dites « de grande taille » font référence aux modèles classiques, contrairement aux fabrications récentes plus petites qui sont les SMR.

Une vision osée ou ambitieuse ?

Si on tient compte des récentes mauvaises passes d’EDF concernant la fabrication des EPR, on peut conclure que le projet semble un peu trop « ambitieux ».

publicité

En effet, ces dernières années, EDF a dû faire face à des déboires sur le chantier de Flamanville ou encore des suspensions des EPR chinois et finlandais qui n’ont pas passé inaperçus.

Sans oublier les soucis au niveau du parc nucléaire français récents, ce qui a amené à des suspensions soudaines. Toutefois, ces derniers ne représentent pas un blocage pour EDF.

Qu’est-ce qui explique la motivation de l’énergéticien français ?

Le PDG d’EDF est confiant au sujet de ce projet futur. Il revient au passé en rappelant les réussites dans les années 70 et 80.

En effet, EDF a réussi à créer 4 réacteurs par an à cette époque. Luc Rémont s’appuie sur les annonces de l’Etat concernant la remise sur pieds de la filière. Concrètement, on prévoit l’édification de 6 EPR et 8 autres en option.

A noter que trois nouvelles paires d’EPR2 trouveront leurs places dans les centrales de Penly (Seine-Maritime), Bugey (Ain) et Gravelines (Nord). Ces nouvelles constructions signifient des créations d’emploi.

Une présence dans le monde entier

Le marché français sera bien évidemment l’un des premiers bénéficiaires des nouveaux réacteurs signés EDF. Toutefois, étant une entreprise ambitieuse, EDF vise une présence sur le plan international. Suite au salon mondial du nucléaire civil, l’énergéticien français a lancé un communiqué de presse dans lequel il précise avoir envoyé des propositions pour la création de réacteurs en Slovénie.

Par ailleurs, EDF a conclu des accords de collaboration avec la Pologne et l’Italie. Ces derniers se focalisent sur l’atome en tant que ressource potentielle pour l’avenir. Enfin, EDF a déposé sa candidature pour la construction d’un EPR1200 en République Tchèque. On peut dire que l’énergéticien français est très actif récemment.

Sur le plan international, EDF envisage des accords de coopération avec plusieurs pays dont le Canada et l’Inde. D’ailleurs, EDF est en pleine attente d’une réponse au sujet de la construction de 6 EPR  pour le compte de la centrale de Jaitapur. A noter qu’il s’agit d’un projet lancé depuis une quinzaine d’année, mais qui a commencé à prendre de l’élan depuis 2021. Reste à savoir si son extension au niveau mondial sera un succès. Seul l’avenir nous en dira plus !

publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?

1 réflexion au sujet de « EDF : objectif 1,5 réacteur nucléaire tous les 12 mois »

  1. Qu’ils soient capable d’en produire un en moins de 15 ans avant de se vanter d’exploits verbaux.
    Serge Rochain

Les commentaires sont fermés.