Evitez de macher du chewing-gum dans ce pays au risque de payer une grosse amende !

publicité

Dans ce pays, la loi interdit formellement le fait de macher du chewing-gum en public. Les contrevenants risquent en effet une très grosse amende. Plus de précisions dans les prochaines lignes !

Macher du chewing-gum est passible d’une sévère sanction dans ce pays

Le pays en question n’est autre que Singapour. En effet, la commercialisation de friandises incluant le chewing-gum n’est pas autorisée dans ce cité-Etat implanté au sud de la Malaisie. Cette mesure remonte de l’année 1994 et elle a été prise dans le but de limiter les nuisances non dégradables. Selon nos confrères de Marie-France, la sanction est lourde puisqu’une telle infraction peut couter une amende de 1000 dollars singapouriens, soit dans les environs de 600 € !

publicité

Les récidivistes peuvent par ailleurs écoper d’une amende encore plus salée puisque celle-ci va s’élever à 2000 dollars singapouriens, l’équivalent de 1300 €. Par ailleurs, les personnes qui sont impliquées dans la vente ou dans l’importation de chewing-gum dans la ville de Singapour sont passibles d’une peine d’emprisonnement de 1 an suivi d’une amende de 100 000 dollars singapouriens.

Des mesures strictes envers les visiteurs

Ce n’est pas pour rien si la ville de Singapour a décroché le titre de la ville la plus sûre de la planète. Les autorités déploient en effet des efforts colossaux pour y faire régner l’ordre et pour apprendre aux habitants et aux visiteurs à respecter l’éthique. Raison pour laquelle les amendes sont courantes dans ce pays. Si vous allez fumer à l’extérieur, surtout ne jetez jamais votre mégot par terre !

publicité

Les contrevenants à cette mesure peuvent écoper d’une contravention de 500 dollars ! Par ailleurs, sachez que les cigarettes électroniques ne sont pas autorisées dans ce pays. Pour ceux qui sont accro aux stupéfiants, sachez que les peines d’emprisonnement sont fermes à Singapour. Selon le site gouvernemental, des analyses des cheveux et de l’urine sont souvent réalisées sur les touristes lorsqu’ils arrivent à l’aéroport pour s’assurer qu’ils n’ont pas de drogues sur eux. Si les résultats des tests sont positifs, attendez-vous à séjourner derrière les barreaux des prisons singapouriennes ! Notons que cette disposition s’applique même lorsque le stupéfiant qui a été contrôlé a été pris dans un pays où la consommation de ce produit est autorisée !

publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?