Faites-vous partie des 2 millions de Français qui vont profiter de cette aide de 635 € ?

publicité

Des millions de Français vont bientôt voir la somme de 635 € atterrir sur leur compte en banque. Mais à qui cette opportunité va-t-elle profiter exactement ? On vous en dit plus dans les prochaines lignes !

Un virement qui arrive à point nommé !

C’est une agréable nouvelle pour des millions de Français qui rencontrent des difficultés à joindre les deux bouts en ces temps de crise marqués par la forte inflation. Ces derniers peuvent en effet compter sur ce virement d’environ 630 € qui sera délivré automatiquement aux bénéficiaires cette année. Pour ces derniers, il s’agit d’un coup de pouce mis à jour qu’ils ont attendu il y a bien longtemps face à la flambée générale des prix.

publicité

Il s’agit du RSA (revenu de solidarité active) qui est distribué tous les mois par la CAF (caisse d’allocations familiales) aux plus démunis. Cette année, une revalorisation est intervenue depuis le début de cette semaine. En effet, les personnes éligibles à ce dispositif peuvent désormais toucher la somme de 635 € contre 607 € auparavant. Cela constitue une augmentation non négligeable face à la baisse du pouvoir d’achat qui fragilise les allocataires du RSA.

Revalorisation du RSA en avril 2024

Cette revalorisation est une nouvelle encourageante pour les allocataires du RSA. Notons que le montant de l’aide va varier en fonction de la situation individuelle et de la taille du foyer. A titre d’illustration, une personne isolée ayant un enfant à sa disposition profitera d’une hausse de 42 € en touchant à compter de ce mois d’avril 953 € au lieu de 911 €. Pour ceux qui vivent dans la plus grande précarité, la valeur de l’aide a été revalorisée à une cinquantaine d’euros, passant de 1040 € à 1088 €.

publicité

Il convient de préciser que cette mise à jour du revenu de solidarité intervient de manière automatique. Même si cette aide n’améliore pas la qualité de vie des bénéficiaires, elle leur permet de couvrir certains besoins du quotidien. Avec la réforme initiée cette année, ces derniers doivent se plier à une nouvelle obligation pour continuer de percevoir leurs droits : des séances d’activités hebdomadaires obligatoires de 15h par semaine.

Les activités en question concernent le suivi d’une formation ou la participation à un salon de recrutement par exemple dans le but de favoriser la réinsertion professionnelle des allocataires du RSA.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !