Fin de la vignette verte : quels impacts pour les automobilistes ?

publicité

Depuis les années 80, les conducteurs sont soumis à l’obligation de placer la vignette verte au niveau de leur pare-brise. Mais bientôt, cette mesure va disparaître. Une nouveauté qui n’est pas sans conséquence pour les automobilistes…

Fin de la vignette verte en France

Selon un communiqué officiel, la vignette verte ne sera plus opérationnelle à compter du mois d’avril prochain en France. Cette initiative a été confirmée par le Comité interministériel de la sécurité routière il y a quelques jours. Elle a été prise dans le but de faciliter les contrôles routiers tout en améliorant la sécurité des usagers. Après avoir été prévu pour septembre 2022, la réforme a finalement été reportée.

publicité

Dans son rapport, l’observatoire souligne qu’il y a plus de 900 000 voitures non assurées sur le sol français. L’an dernier, 7% des accidents mortels ont entraîné la mort de 239 personnes sur les routes. Pour lutter contre ce phénomène qui a coûté plusieurs millions d’euros au Fonds de garantie des assurances obligatoires, l’Etat a pris la décision de mettre fin à la vignette verte. Mais quelles sont les conséquences d’un tel changement pour les conducteurs ?

Les impacts pour les automobilistes

Dans un premier temps, la fin de la vignette verte tourne à l’avantage des assureurs qui pourront ainsi réaliser des économies sur la transmission annuelle des certificats d’assurance. Du côté des conducteurs, il faudra s’attendre à la mise en place du Fichier des véhicules assurés. En effet, ce document permet de vérifier l’assurance des voitures et il est utilisé par la police depuis 2019 pour faciliter le traçage des véhicules non assurés.

publicité

L’utilisation de ce système dématérialiser va également renforcer la lutte contre les fraudes. En effet, de nombreux conducteurs ne souscrivent pas encore aujourd’hui à une assurance alors qu’il s’agit d’une obligation pour tous. Enfin, cette réforme prévoit la suppression de contraventions concernant la preuve d’assurance et le certificat d’assurance sur le pare-brise. A la place, un système de verbalisation verra le jour pour identifier les voitures non-assurées.

publicité

D’autres publications dans 

Défi des allumettes : quels sont les 2 tiges qu’il faut retirer pour corriger l’équation ?

Seuls ceux qui ont les yeux perçants peuvent identifier le nombre 762 en 12 secondes !

Rappel d’urgence : ne consommez surtout pas ces chocolats contaminés par du plastique !

Leasing social : la décision inattendue du gouvernement

Impôt sur le revenu : découvrez la somme que vous allez dépenser cette année grâce à cet outil innovant !

Lidl : l’enseigne bientôt privée de ses fameuses promotions ?