France : une dette publique estimée à 111,7% du PIB fin décembre 2023

publicité

En dépit des efforts du gouvernement de diminuer les conséquences de l’endettement sur l’économie, force est de constater que le problème est difficile à résoudre. Fin 2023, on a constaté une importante hausse des dettes publiques représentant 111,7% du PIB national. Plus de détails dans les prochaines lignes !

Des dettes publiques en forte hausse

Selon les données fournies par l’Institut nationale de la statistique et des études économiques (Insee), la dette publique française a subi une stabilité à hauteur de 11,7% du PIB au cours du dernier trimestre de l’année 2023. Une nouvelle encourageante pour le gouvernement qui peine à trouver des solutions durables pour diminuer cette hausse. Notons que celle-ci avait augmenté à hauteur de 41 milliards d’euros durant la période située entre juillet et septembre de la même année.

publicité

Cette situation résulte de la hausse de la dette publique au cours du dernier trimestre. Depuis 2002, le pays a eu beaucoup de mal à passer au-dessous du plafond de 60% établi par le traité de Maastricht en 1992. A la suite d’une interruption pendant 4 ans liée à la crise sanitaire suivie des conflits ukrainiens, le dispositif va être réactivé cette année.

Cela dit, le ministre des Finances de l’Union européenne a pris l’initiative d’alléger les mesures budgétaires européennes. Une décision qui a été prise dans le but de garantir le redressement des finances publiques sans fragiliser les investissements dans le cadre du pacte vert.

publicité

La France lourdement endettée

Au mois d’octobre dernier, le pays était classé en 5e position dans la liste des membres de l’Union européenne les plus touchés par l’endettement. La France se situe ainsi derrière l’Espagne. Le pays de l’Europe qui est le plus endetté avec une dette publique dépassant de loin le PIB n’est autre que la Grèce. En dépit des dispositions prises par les autorités locales, le taux d’endettement sur place est estimé à hauteur de 168,3%.

En dépit d’une hausse des impôts et d’une diminution des dépenses, l’endettement public n’est pas parvenu à se résorber, au grand dam du gouvernement grec. Enfin, l’Italie et le Portugal ferment le podium avec des taux d’endettement publique respectivement fixés à 143,5% et 113,8% du PIB.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Défi des allumettes : quels sont les 2 tiges qu’il faut retirer pour corriger l’équation ?

Seuls ceux qui ont les yeux perçants peuvent identifier le nombre 762 en 12 secondes !

Rappel d’urgence : ne consommez surtout pas ces chocolats contaminés par du plastique !

Leasing social : la décision inattendue du gouvernement

Impôt sur le revenu : découvrez la somme que vous allez dépenser cette année grâce à cet outil innovant !

Lidl : l’enseigne bientôt privée de ses fameuses promotions ?