Fraudes : ces prestataires d’énergie sont fortement déconseillés par la CRE

publicité

Alors que les coûts de l’énergie ne cessent de partir à la hausse, la CRE a tenu à mettre les consommateurs en garde contre les pratiques frauduleuses orchestrées par certains prestataires d’énergie. On vous en dit plus dans les prochaines lignes !

La CRE appelle à la plus grande vigilance des consommateurs

A l’occasion d’un entretien pour La Tribune, Emmanuelle Wargon, celle qui est à la tête de la CRE (commission de régulation de l’énergie) a mis les consommateurs en alerte face aux dangers de certaines pratiques illicites orchestrées par les prestataires d’énergie. Dans un communiqué officiel, la présidente souligne : « Prudence ! Certains fournisseurs sont capables de modifier leurs prix à tout moment, à condition d’en avertir le client, un mois avant. Si ces offres semblent avantageuses au départ, la déception est immense après ».

publicité

Même si Engie et EDF sont les prestataires les plus connus en France dans le domaine, d’autres fournisseurs proposent des formules alléchantes et séduisent de plus en plus de foyers. Ces prix bon marché sont extrêmement prisés en ces temps de crise marqués par la baisse du pouvoir d’achat.

3 prestataires à éviter à tout prix

Dans sa prise de parole, Emmanuelle Wargon a dénoncé trois sociétés en particulier, notamment Mint, Ohm Energie et Elmy. Ces prestataires auraient pour habitude de séduire les clients avec des formules à bas prix dans l’espoir d’attirer davantage de clients. Une fois que le nombre de prospects désiré est atteint, ils auront l’autorisation de se fournir en électricité durant la saison estivale. En cette période de l’année, l’énergie est généralement proposée à un prix très attractif.

publicité

Dans les mois qui suivent, ils convient les clients ayant opté pour des offres alléchantes à changer de prestataire. Ils vont alors les faire payer l’électricité deux fois plus que le montant convenu dans le contrat. A ce propos, la présidente de la CRE souligne : « En se débarrassant des consommateurs tard dans l’année, ils parviennent à revendre l’électricité à des prix exagérés ».

Notons que les trois prestataires pointés du doigt par la CRE risquent une peine d’amendement estimée à hauteur de 8% du chiffre d’affaires.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

N’oubliez pas de nettoyer cette partie du réfrigérateur pour réduire les dépenses en électricité !

Changement du menu à la cantine : découvrez ce que vos enfants vont manger à l’école en 2024 !

Un héros de « Plus belle la vie » accusé d’avoir tabassé un conducteur de bus !

Alerte arnaque ! les ventes de colis perdus se multiplient ces derniers temps en France !

Quelle huile d’olive choisir au supermarché ? Voici la suggestion de « 60 millions de consommateurs »

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !