Google Maps : pris au piège, un promeneur doit sa vie à un sauvetage en hélicoptère révolutionnaire

publicité

Avec la révolution du numérique qui rythme désormais le quotidien de tout le monde, Google Maps est devenu un outil incontournable pour faciliter l’orientation et la localisation par GPS. Que partez en vacances dans une destination qui vous êtes étranger ou que vous vous baladez pour une randonnée dans les bois, ce dispositif s’avère essentiel. L’histoire de ce promeneur qu’on vous partage aujourd’hui va vous donner à réfléchir sur les réels enjeux de cette application innovante…

Google Maps : une application révolutionnaire

Lorsqu’on n’a pas le sens de l’orientation, il devient primordial de se tourner vers les systèmes de géolocalisation à l’instar de Google Maps. En effet, il n’est pas évident de se retrouver lorsqu’on est face à l’inconnu, dans un endroit qui ne nous est pas familier. C’est pour cette raison que les utilisateurs de cette application font entièrement confiance à Google Maps. Quoi de plus frustrant que de tourner en boucle dans un endroit que l’on ne connaît ? D’où l’intérêt de cette petite révolution.

publicité

Dans la majorité des cas, la situation peut très vite devenir périlleuse. Dans d’autres, elle n’est pas toujours aussi fragrante. C’est ce qui est arrivé à ce promeneur tout récemment. Alors qu’il se baladait en Colombie, Britannique, dans la partie occidentale du Canada, il s’est retrouvé bloqué malgré lui dans un endroit escarpé, au cœur de nombreuses falaises, dans le nord de Vancouver.

Pris au piège, un hélicoptère vole à sa rescousse

Etonnamment, le promeneur s’est retrouvé au pied du mur dans un endroit de la nature complètement isolé. Il a fallu attendre qu’un hélicoptère vienne le récupérer pour pouvoir quitter les lieux. Tout a commencé à cause d’un sentier inscrit dans Google Maps qui n’existe pourtant pas dans la réalité. On se demande alors comment le randonneur ait pu atterrir dans un endroit aussi reculé.

publicité

En effet, l’itinéraire qu’il a emprunté est même inconnu des randonneurs les plus expérimentés, tellement il est difficile d’accès et dangereux. Google, a, de son côté, fait savoir que la ligne pointillée devait servir d’abstraction du parcours menant au sommet et non d’itinéraire réel. A la suite de cet événement imprévu, North Sore Rescue, le groupe qui a participé au sauvetage du randonneur égaré a lancé une mise en garde.

Dans un communiqué officiel, les sauveteurs invitent les randonneurs à se servir, soit d’une carte en papier, soit d’une application spécialement conçue pour la randonnée. C’est notamment le cas de CalTopo. Google Maps n’est pas recommandée pour éviter de se retrouver dans des situations similaires. Si vous allez explorer la route ou la ville, il est intéressant d’utiliser Google Maps. Mais si c’est pour des balades en montagne, mieux vaut se tourner vers ces dispositifs spécialisés.

publicité

Pour les randonneurs qui vont naviguer par téléphone, il est préférable de disposer d’une batterie de rechange afin d’éviter les désagréments.  Les randonneurs qui choisissent de naviguer par téléphone doivent toujours avoir sur eux une batterie de rechange, a noté le groupe. Les promeneurs qui ont l’habitude de naviguer à l’ancienne savent pertinemment que ce mode de navigation ne protège pas des éventuels égarements.

Quelques conseils pratiques pour les randonneurs

Dans un premier temps, il convient d’identifier la position actuelle en se servant d’une carte ou d’une boussole. Une opération qui nécessite une certaine expertise et un minimum de compétences. Si vous n’êtes pas doués pour ces accessoires, il vaut mieux opter pour une navigation avec une carte papier, une application ou un appareil spécialisé.

Dans ce cas, il faudra redoubler de vigilance lorsque vous allez vous rendre dans des sentiers inconnus. Si vous vous trouvez dans les bois ou dans un désert qui n’est pas balisé, et que vous remarquez que l’itinéraire emprunté mène vers des terrains escarpés ou accidentés, ne poursuivez plus votre chemin !

Dans de telles circonstances, mieux vaut regarder la carte et se poser des questions sur l’endroit où vous êtes. Parvenez-vous à reconnaître les lieux ? Il faudra ensuite faire demi-tour pour éviter que la situation ne s’aggrave. Cela vous épargnera une rescousse par hélicoptère, comme ce qui est arrivé à notre héros du jour.

publicité

D’autres publications dans 

Retraités : voici la somme à épargner pour vivre une retraite paisible

Automobilistes : attendez-vous à plus d’amendes avec le déploiement de ces nouveaux radars !

Suite logique : si 11=5, 22=20, 33=45, alors 44= ?

Test de perception visuelle : vous avez 14 secondes pour localiser les 3 différences !

Ce pays recherche activement de nouveaux occupants, les intéressés auront droit à des logements de 12 centimes

Ignorée par ses enfants, elle décide de déshériter ces derniers au profit de ses animaux de compagnie