Immobilier : les précisions à connaître concernant les nouvelles règles d’imposition pour les propriétaires 

publicité

En France, les propriétaires doivent se plier à de nouvelles règles d’imposition concernant leurs biens immobiliers en France. Toutefois, nombre d’entre eux ignorent beaucoup de choses concernant ces dispositions avec leurs modalités précises. 

Déclaration de biens immobiliers : rallongement du délai pour les propriétaires

A partir de 2023, tous les propriétaires de biens immobiliers auront pour obligation de mentionner la nature de l’occupation de leurs propriétés. A la base, la date butoire pour la déclaration était prévue pour le 30 juin 2023. Cependant, compte tenu d’une insuffisance d’informations, de nombreux Français n’ont pas encore entamé les procédures nécessaires pour cette étape de la déclaration. 

publicité

Pour assurer la mise en place de ces démarches, la Direction générale des finances publiques a récemment fait part de sa décision de rallonger la date limite pour la fin de ce mois de juillet. Une nouvelle règle qui n’est pas encore bien comprise par le public. Elle a lieu à la suite de la suppression de la taxe de logement concernant les maisons principales pour l’ensemble de tous les ménages. 

Néanmoins, cette imposition demeure applicable pour les propriétaires de maisons secondaires et de logements vacants. Pour mieux les identifier, le fisc a décidé de mettre en place cette nouvelle déclaration en vue d’identifier les locaux exonérés à cette taxe. Un dispositif qui devrait concerné cette année 34 millions de contribuables incluant des particuliers et des professionnels. 

publicité

Comment réaliser la déclaration ?

Pour réaliser la déclaration de biens immobiliers, les propriétaires sont invités à se rendre sur le site officiel des impôts dans le menu “Gérer mes biens immobiliers”. Ce dernier réunit toutes les informations utiles pour le remplissage du formulaire dédié à la déclaration du bien. Si vos informations n’ont pas changées, vous pouvez immédiatement valider le formulaire pré-rempli. En cas d’oubli ou d’erreurs, il convient d’apporter les rectifications nécessaires pour éviter les mauvaises surprises.

publicité

D’autres publications dans 

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !

Défi visuel : vous avez 13 secondes pour localiser le chiffre 24 parmi 42 !