Immobiliers : la déclaration des biens de nouveau reportée !

publicité

Les propriétaires de biens immobiliers doivent composer avec un nouveau report de la déclaration. Initialement prévue pour le 1er août, la date limite a encore été reprogrammée. Le point à travers cet article !

Déclaration immobilière : la date limite à nouveau reportée

Ce nouveau report de la date limite pour la déclaration des biens immobiliers résulte de quelques anomalies techniques sur le site officiel des impôts. En effet, la plateforme a fait l’objet d’une congestion à titre exceptionnel, à cause de la pluralité des déclarations en ligne. Résultat, le fisc est obligé d’accorder un prolongement supplémentaire pour la réalisation de cette obligation déclarative par les contribuables.

publicité

Notons que cette procédure est capitale pour les propriétaires de biens immobiliers à la suite du remplacement de la taxe de logement. A titre de rappel, celle-ci concerne désormais les logements secondaires et les logements vacants. Les maisons principales n’étant plus soumises à la taxe d’habitation. Ce nouveau document contient des informations précises concernant la résidence et ses occupants en vue d’évaluer la taxe à payer par les propriétaires.

Quelques conseils pratiques…

Pour éviter une saturation du site au cours de la prochaine visite, il est recommandé d’anticiper les déclarations. A ce propos, voici quelques conseils pour mieux se préparer :

publicité
  • Réunir toutes les données nécessaires autour du bien à déclarer (surface, adresse, date de construction…)
  • Se renseigner sur les éventuelles abattements ou exonérations qui vont varier suivant la situation personnelle de chaque contribuable
  • S’assurer que l’on détient déjà un compte sur gouv.fr. Si vous n’en avez pas, il faudra en créer le plus rapidement possible
  • Ne pas attendre le dernier moment pour procéder à la déclaration des biens immobiliers au risque de composer avec une nouvelle saturation du système en ligne

Notons que la stratégie d’investissement doit être choisie suivant l’âge. À 30 ans par exemple, il convient d’opter pour l’assurance vie ou le plan d’épargne en actions. Si vous avez 40 ans, il est préférable de commencer à anticiper la retraite en inaugurant un plan épargne retraite. Enfin, si vous avez 50 ans ou plus et que vous avez les fonds nécessaires, l’investissement locatif peut représenter une alternative intéressante.

publicité

D’autres publications dans 

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !

Faire des achats en ligne sera beaucoup plus facile grâce à cette nouvelle technologie liée à la carte bancaire !