Impôt sur le revenu : du changement concernant le barème applicable pour 2024

publicité

A compter de l’année prochaine, les contribuables devront s’attendre à des changements concernant le paiement de l’impôt sur le revenu. En effet, le barème va faire l’objet d’une revalorisation. Tous les détails dans les prochaines lignes !

Impôt sur le revenu : définition

L’impôt sur le revenu est un impôt direct qui concerne l’intégralité des revenus perçus par une personne physique. Ces recettes peuvent provenir de son salaire, les revenus financiers, les loyers, etc. Notons que cet impôt est progressif. Autrement dit, le taux évolue en fonction du taux de revenu imposable. En ce qui concerne l’estimation, elle est réalisée suivant la situation et les charges des proches du contribuable.

publicité

Un barème progressif est également pris en compte pour le calcul de l’IR. Celui-ci est déterminé suivant les tranches de revenus. Depuis 2019, l’impôt fait l’objet d’un prélèvement à la source pour la plupart des revenus. L’IR concerne les redevables dont le foyer fiscal se trouve en France. Il en va de même pour les personnes qui habitent à l’étranger et qui touchent des revenus issus de leurs activités en France.

Qui sont concernés ?

L’impôt sur le revenu constitue une portion faible des recettes générées par l’Etat. En raison des nombreux exonérations, remises d’impôts et abattements fiscaux, le produit net de l’IR est évalué dans la loi de finances pour 2023. Sa valeur est de l’ordre de 86 milliards d’euros. Selon la DGFiP, 17 millions de foyers se sont acquitté ce droit en 2020.

publicité

Sur les 39 millions de contribuables concernés, 3 millions ont eu droit à un remboursement lié à des crédits d’impôt. L’ensemble des revenus déclarés s’élève à 1 238 milliards d’euros. Du côté des contribuables, le mécontentement est souvent lié à la complexité des procédures liées à la déclaration et au paiement de l’impôt sur le revenu.

Du nouveau à compter de 2024

Cette semaine, les députés avaient approuvé de nombreux coups de rabot sur les avantages fiscaux réservés aux propriétaires de maisons à louer pour les touristes. Mercredi dernier, l’exécutif a sorti le 49-3 donnant ainsi son feu vert pour l’exécution de la première partie du projet de loi de finances pour l’année 2024. Dans les faits, le gouvernement propose une remise de l’avantage fiscale moins radicale.

publicité

Selon nos confrères de Capital, le coût engagé pour assurer la sécurité au sein des aéroports s’est élevé cette année à 1 milliard d’euros. C’est en tout cas ce que révèle l’Union des aéroports français dans leur dernier rapport. Mercredi, plusieurs aéroports ont décidé de réaliser des évacuations d’urgence à la suite de plusieurs menaces d’attentats.

Il faut dire que ces lieux publics sont des cibles de choix pour les groupes terroristes. La subvention est assurée par la taxe d’aéroport qui est payée par les passagers. Mais ces dernières années, cet impôt ne parvient plus à couvrir les charges liées à la sûreté de l’enceinte aéroportuaire. Raison pour laquelle le barème de l’IR va être revalorisé en 2024.

Le barème applicable sur l’IR revalorisé à 4,8%

Toujours selon nos confrères, ce barème sera fixé à hauteur de 4,8% à compter du mois de janvier prochain. Le gouvernement vient de mettre de côté l’amendement MoDem qui prévoit une aide à destination des petits contribuables. Cette initiative devrait contribuer à contrecarrer les impacts de l’inflation. Notons que ce barème sera fixé en fonction du profil du redevable.

Par ailleurs, le budget de l’état pour 2024 prévoit des changements concernant les pensions des fonctionnaires. Ces derniers seront-ils mieux lotis par rapport aux autres retraités ? L’année dernière, ces pensions étaient estimées à 1610 € bruts par mois. A titre de rappel, la valeur moyenne des pensions est de 1 677 € par mois en 2021. Rappelons au passage que ces valeurs varient entre les trois versants de la fonction publique (hôpital, territoire, gouvernement).

publicité

D’autres publications dans 

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !