Impôt sur le revenu : voici le plafond de revenus à ne pas excéder pour y échapper en 2024

publicité

Cette année, les autorités fiscales ont décidé de revaloriser l’échelle de l’impôt sur le revenu à hauteur de 4,8%. Le revenu net imposable pour un contribuable avec une part de quotient familial ne doit pas excéder le seuil de 17 133 € si ce dernier souhaite échapper au paiement de l’impôt. Davantage de détails dans les prochaines lignes !

Impôt sur le revenu : ce qui va changer en 2024

Dans le cadre du budget finances en vigueur depuis le début de ce mois, l’échelle de l’impôt sur le revenu a fait l’objet d’une hausse de 4,8%. Par conséquent, le seuil maximal de revenus permettant d’éviter le paiement de l’IR va changer cette année en passant à 17 133 € dans le cas d’une personne isolée, divorcée ou veuve. Ainsi, si les recettes touchées en 2023 n’ont pas excédé cette valeur, l’intéressé n’aura pas à payer d’impôt cette année.

publicité

Il faut néanmoins retenir que ce plafond va varier suivant la taille du foyer. En effet, il est estimé en additionnant l’ensemble des revenus. Parmi les autres facteurs pris en considération figurent les abattements fiscaux, les charges déductibles ou encore les déficits professionnels. Par conséquent, le plafond de l’impôt va varier suivant le nombre de personnes qui composent le foyer fiscal.

A qui l’exonération va-t-elle profiter cette année ?

Pour profiter d’une exonération d’impôts, les redevables avec une seule part de quotient familiales doivent toucher des revenus inférieurs à 17 133 €. Dans le cas des familles avec un quotient familial de 1,5 part, l’impôt ne sera pas appliqué dans la mesure où les recettes sont inférieures à 22 780 €. Par conséquent, une famille monoparentale ayant un enfant à charge peut faire l’objet de cet avantage fiscal.

publicité

Si le foyer profite d’un quotient familial de 2 parts, le revenu net imposable va s’élever à 28 427 € pour une personne célibataire contre 32 000 € dans le cas d’un couple qui doit payer un impôt commun. A titre de rappel, l’estimation des parts de quotient familial est réalisée comme suit :

  • 1 ou 2 parents et 2 enfants équivaut à 3 parts
  • 1 ou 2 parents et 3 enfants équivaut à 4 parts
  • 1 ou 2 parents et 4 enfants équivaut à 4,5 parts
  • Au-delà du quatrième enfant, il faut compter 0,5 part pour chaque enfant supplémentaire
publicité

D’autres publications dans 

Casse-tête logique : trouvez les 2 tiges à enlever pour résoudre l’équation : 8-9=3

Crédit d’impôt 2024 : quels outils faut-il utiliser pour l’adaptation des logements au vieillissement ?

Augmentation de l’AAH : à combien s’élève l’aide revalorisée en 2024 ?

Ikea propose une table design et originale pour embellir votre extérieur !

Lidl lance un veste anti froid à prix bradé !

Prime d’activité et RSA : cette raison fâcheuse pour laquelle ces deux aides sont en déclin !