Impôt sur le revenu : voici les erreurs à ne pas commettre pour éviter les redressements fiscaux 

publicité

Dans le cadre de la campagne de déclaration de revenus, les contribuables sont appelés à la plus grande prudence lors du remplissage du formulaire. Certaines erreurs peuvent en effet donner lieu à des redressements fiscaux qui ne sont pas négligeables.

Impôt sur le revenu : attention aux erreurs ! 

Pour éviter de se retrouver face à un redressement fiscal, voici les mesures de précaution à prendre : 

publicité
  • Vérifier minutieusement la déclaration préremplie pour être sûre que toutes les informations sont correctes et à jour
  • N’oubliez pas de déclarer les aides financières touchées
  • En cas d’hésitation, vous pouvez consulter le site officiel des impôts ou solliciter un conseiller auprès du service fiscal de votre région

Depuis le mois d’avril dernier, les contribuables sont invidés à confirmer le formulaire d’imposition qui est disponible sur l’espace personnel du site gouvernemental. Même si la déclaration est préremplie, il convient de vérifier les moindres erreurs pour éviter les sanctions. En effet, l’oubli peut engendrer une indemnité forfaitaire qui correspond à 10% de l’impôt dû.

Comment anticiper le redressement fiscal

Pour échapper aux mesures de redressements fiscaux, il est important de mettre en place une épargne afin de mieux préparer la retraite. Selon une étude menée par Ipsos, 32% des employeurs optent pour le Plan d’épargne retraite afin de réunir un maximum de fonds dans le cadre de cette dernière étape de leur vie. 

publicité

Une autre alternative consiste à opter pour l’assurance-vie. Cette option présente d’ailleurs de nombreux avantages : 

  • Une offre diversifiée : les contrats d’assurance-vie contribuent à facilier les investissements dans divers secteurs (immobilier, obligations, actions…)
  • Une formule flexible : l’épargnant a le droit de retirer l’argent sous forme de rente viagère ou de capital
  • Des avantages fiscaux non négligeables : au bout de 8 ans de détention, les épargnes sont soumises à un prélèvement forfaitaire de 12,8 % (hors prélèvements sociaux)

 

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !

Faire des achats en ligne sera beaucoup plus facile grâce à cette nouvelle technologie liée à la carte bancaire !