Impôts : réalisez de belles économies  grâce aux bornes de recharge électriques ! 

publicité

Si vous projetez d’utiliser un véhicule électrique, vous aurez accès au crédit d’impôt de 75% cette année. En effet, l’installation d’une borne de recharge à la maison permet de réaliser des économies pouvant aller jusqu’à 300 euros.

Un crédit d’impôt pour ceux qui installent une borne de recharge électrique 

Pour encourager le développement des véhicules électriques, l’Etat a décidé de sensibiliser les Français à la mise en place de borne de recharge. Auparavant, cette aide était délivrée par le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Elle a ensuite été remplacée par le dispositif “MaPrimeRenovqui concerne seulement certaines charges liées à la réhabilitation de la maison

publicité

C’est ainsi que l’exécutif a mis en place un crédit d’impôt lié à l’installation de cet outil depuis 2022. En comparaison avec le CITE, le champ d’application est plus important car les bénéficiaires ne sont pas les seuls propriétaires de la maison principale. Aujourd’hui, les locataires peuvent également y accéder. En tout, les principaux intéressés peuvent économiser jusqu’à 75% suivant un seuil maximal fixé à 300 euros. 

Quelles sont les conditions d’accès ?

Pour profiter de cette installation, il convient de respecter certains critères

publicité
  • Etre propriétaire ou locataire d’une maison principale ou secondaire
  • Le bien immobilier doit être implanté en France métropolitaine ou en Outre-mer
  • Pour les maisons secondaires, la location saisonnière ne permet pas de profiter de ce dispositif

Notons que l’installation peut se faire par résidence et par personne. Un couple a ainsi le droit de mettre en place deux bornes de recharge. Pour ceux qui ont déjà instauré un dispositif électrique chez eux et qui projettent de déménager, il est toujours possible d’accéder au crédit d’impôt pour la nouvelle maison. 

Une fois l’installation terminée, il convient de surveiller de près la date de paiement pour connaître la date de déclaration des dépenses. Un paiement qui a eu lieu l’an dernier devra donc être signalé au fisc lors de la déclaration de revenus de cette année. Pour les règlements réalisés au-delà du mois de janvier 2023, il convient d’attendre la campagne déclarative de 2024.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

1-1=6 : vous n’avez le droit d’ajouter qu’une seule allumette pour rétablir l’équation !

Prime de partage de la valeur (PPV) : à quoi faut-il s’attendre en 2024 ?

Voitures modernes : quels sont les intérêts de ces phares innovantes ?

Existe-t-il un lien entre la consommation de vitamine C et l’apparition de boutons ?

Placements, assurances, crédits : ces nouvelles dispositions fiscales ne vont pas plaire aux investisseurs !

Le téléphone portable ne sera plus autorisé dans les rues de cette célèbre ville française !