Impôts sur le revenu : à quoi s’attendre avec le nouveau barème qui vient d’être revalorisé ?

publicité

Cette année, les contribuables devront composer avec un nouveau barème concernant l’impôt sur les revenus de 2023. Mais à quels changements faut-il s’attendre concrètement avec cette nouvelle grille ? Plus de détails dans les prochaines lignes !

Impôts sur le revenu : voici les barèmes applicables en 2024

En 2024, l’impôt sur le revenu sera catégorisé en 5 tranches comme suit :

publicité
  • Classe 1 : jusqu’à 11 294 € (contre 10 777 € en 2023)
  • Classe 2 : entre 11 295 € et 28 797 € (contre 10 778 à 27 478 € en 2023)
  • Classe 3 : entre 28 798 € et 82 341 € (contre 27 479 à 78 570 € en 2023)
  • Classe 4 : entre 82 342 € et 177 106 € (contre 78 571 € à 168 994 € en 2023)
  • Classe 5 : au-delà de 177 106 € (contre 168 995 € en 2023)

Pour chaque catégorie, voici le taux applicable par tranche :

  • Tranche 1 : 0%
  • La tranche 2 : 11%
  • Tranche 3 : 30%
  • La tranche 4 : 41%
  • Tranche 5 : 45%

Notons que ces taux sont restés les mêmes depuis 2023. En revanche, les autorités ont décidé de modifier la valeur des revenus par tranche à travers une récente mise à jour.

publicité

Méthode d’évaluation de l’IR en 2024

Pour mieux comprendre l’estimation de l’impôt sur le revenu, nous allons prendre un cas concret. Un contribuable célibataire dont les revenus nets imposables s’élèvent à 30 000 € devra régler 2 286 € d’impôts sur le revenu cette année. Ce montant a été obtenu en prenant en considération les diverses tranches dans lesquelles se trouve l’individu.

Dans le cas de la tranche 1, notre contribuable n’aura rien à débourser puisque le taux d’imposition est fixé à 0%. En revanche, s’il se situe dans la 3e classe par exemple, il faudra faire le calcul : 30 000 – 28 798 = 1 203 €. Avec un taux d’imposition de 30%, l’intéressé devra donc payer un impôt de 360,90 € pour cette année. Pour ce qui est de la seconde catégorie (de 11 295 à 28 797€), il faudra procéder en faisant la différence entre ces deux valeurs. Ce qui donne un écart de 17 503 €. En prenant en compte, le taux applicable de 11%, le contribuable devra payer 1925,33 € d’impôts sur le revenu cette année.

publicité

Il est important de noter que cette revalorisation du barème exerce une influence considérable sur la situation fiscale des contribuables. En effet, certains d’entre eux pourront changer de catégorie cette année, en comparaison avec l’an passé. D’où l’intérêt de surveiller la situation fiscale pour éviter les mauvaises surprises lors du règlement des impôts.

publicité

D’autres publications dans 

Défiez votre logique avec ce nouveau casse-tête des allumettes !

Ce métier inédit rémunéré à plus de 300 000 € par en ne requiert aucune qualification spécifique !

La Belgique va recruter plus d’employés étrangers : les modalités d’accès

Impôts : aucun paiement prévu pour ces Français en 2024. Et pour cause…

Cette banque rémunère les clients pour les fonds déposés chaque jour sur leur compte

Crédit immobilier : voici comment les emprunts à 4% peuvent augmenter votre rentabilité !