Impôts sur l’immobilier locatif : voici pourquoi Bercy cible les locations Airbnb

publicité

Avis à tous ceux et celles qui proposent une location de leurs biens immobiliers sur Airbnb. Les règles fiscales vont en effet changer concernant les impots sur l’immobilier locatif. L’objectif est de rapprocher l’impôt pesant sur ces gains de celui en lien avec la location longue durée

Impôts sur l’immobilier locatif : les locations Airbnb dans le viseur du gouvernement

Vendredi dernier, Bruno Le Maire s’est exprimé sur le sujet au micro de BFMTV. Le ministre assure être en faveur d’une réforme de la fiscalité pour les locations de type Airbnb actuellement soupçonnées d’accentuer le phénomène de mal-logement en France. A ce propos, il souligne : “Sur Airbnb, la durée a été diminuée de 120 jours. Il est interdit de louer une résidence principale au-delà de 120 jours par an via ce type de plateforme”

publicité

Et le ministre d’ajouter : “Je suis ouvert à une réforme de la fiscalité sur les Airbnb dans le but de l’aligner avec celle des autres types de résidence. Nous allons travailler sur différentes propositions que nous allons émettre à l’exécutif mais j’ai du mal à saisir la fiscalité très avantageuse qui s’applique actuellement à Airbnb”

“Nous réformerons cette fiscalité”

Nous réformerons cette fiscalité. Une question se pose néanmoins concernant la justice. A partir du moment où les effets d’aubaine sont conséquents, il n’y a aucune raison de conserver cette fiscalité qui favorise les excès”, précise Bruno Le Maire. En début de semaine, Elisabeth Borne a, de son côté, annoncé une remise à plat des mesures fiscales liées aux locations. 

publicité

Notons que cette initiative a pour principal but de sensibiliser la location sur une “longue durée”, comme le rapportent nos confrères du Figaro, en se basant sur un communiqué officiel venant de Bercy. Ce qui inclut une remise de l’abattement de 50% à l’image du dispositif prévu dans le cadre de la réforme reportée sine die. A titre de rappel, ce-dernier prévoyait également une remise des montants donnant lieu au régime fiscal micro-BNC. Le ministre de l’Economie promet d’apporter plus de précisions dans le cadre du projet de loi de finances 2024. Affaire à suivre donc !

publicité

D’autres publications dans 

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !

Faire des achats en ligne sera beaucoup plus facile grâce à cette nouvelle technologie liée à la carte bancaire !