Les Français vivant dans la précarité peuvent profiter des aides vacances

publicité

De nombreux Français éprouvent des difficultés à partir en vacances.  Ainsi,  le gouvernement a pris l’initiative de mettre en place des aides pour les personnes dans le besoin.

Certains ont déjà réservé leurs vacances, tandis que d’autres cherchent encore leur destination estivale. Malheureusement, il y a ceux qui n’ont le moyen pas de partir en vacances. Il y a plusieurs facteurs en jeu : une inflation en augmentation constante, la hausse des prix des carburants et une augmentation du coût des vacances.

publicité

Vacances : qui peuvent bénéficier de cet aide ?

Le 21 avril 2023, Olivia Grégoire, ministre chargée des petites et moyennes entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme, a annoncé la mise en place d’un dispositif d’aide visant à aider les Français en difficulté à partir en vacances. Selon Ouest-France, la ministre a précisé que ces mesures ont pour but d’accompagner les personnes « fragiles » dans leur recherche de repos estival. Les bénéficiaires de ce dispositif sont notamment les personnes âgées isolées, les femmes victimes de violences domestiques et leurs enfants, ainsi que les enfants pris en charge par l’aide sociale à l’enfance.

Le dispositif, appelé « Elles en vacances », prend son nom de la dernière catégorie de bénéficiaires mentionnée précédemment, comme l’a expliqué Au féminin. Cette initiative est destinée à aider les 4 Français sur 10 qui ne partent pas en vacances chaque année, selon les chiffres de l’Insee. Pour soutenir cette mesure, l’État a l’intention d’augmenter l’enveloppe de l’Agence nationale pour les chèques vacances (ANCV) d’environ 3,5 millions d’euros. Ces actions visent à aider près de 15 000 personnes et permettront à environ 4 600 personnes de partir en vacances cet été, a déclaré Olivia Grégoire.

publicité

Expérimentation de nouvelles aides pour les jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville

Les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) ont été choisis pour être les territoires d’expérimentation d’une nouvelle aide de l’Agence nationale pour les chèques vacances (ANCV) destinée aux jeunes. Le ministère de l’Économie a également annoncé un financement de 1 million d’euros pour les « colos apprenantes », afin de compléter les mesures déjà mises en place par l’Éducation nationale.

Ce dispositif s’adresse aux enfants âgés de 3 à 17 ans des quartiers prioritaires, aux enfants en situation de handicap, aux enfants relevant de l’aide sociale à l’enfance et aux foyers dont le quotient familial est inférieur ou égal à 1 500 euros. Chaque enfant bénéficiera d’une aide de l’État d’un montant de 500 euros. Cette expérimentation lancée par Olivia Grégoire vise à permettre à 2 500 enfants supplémentaires de participer aux « colos apprenantes », moyennant un reste à charge de 50 euros pour les parents. Le dispositif est déjà accessible via l’ANCV et s’adresse aux enfants des salariés et chefs d’entreprises des QPV.

publicité

Les résidents des territoires d’Outre-Mer font partie de l’expérimentation de l’aide au départ appelée « Destination France ». Cette année encore, l’ANCV offrira une aide financière pour soutenir les habitants des territoires d’Outre-Mer, avec un investissement de 1,4 million d’euros. Cette aide avait permis à la moitié des seniors de partir l’année dernière, et le programme est reconduit pour voir comment le pérenniser, selon Olivia Grégoire.

publicité

D’autres publications dans 

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !

Défi visuel : vous avez 13 secondes pour localiser le chiffre 24 parmi 42 !