Les garanties pour votre Livret A et compte courant en cas de faillite bancaire

publicité

La faillite récente d’une banque américaine a suscité de nombreuses préoccupations, mais le gouvernement reste optimiste. 

De nombreuses personnes choisissent de déposer leur argent dans des institutions financières, soit pour investir, soit pour le protéger. Toutefois, en cas de faillite bancaire, qu’en est-il des garanties pour les ménages ? Les réponses dans cet article !

Sécurité bancaire en France : garanties et remboursements rapides

La ministre française Elisabeth Borne a rassuré le public en affirmant que les banques françaises ne sont pas exposées au risque de faillite, contrairement à la Silicon Valley Bank. Le Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR), créé en 1999, est chargé d’indemniser les investisseurs en cas de faillite bancaire en France

publicité

Selon le directeur du FGDR, Thierry Dissaux, la procédure de remboursement est simple et rapide. Les investisseurs peuvent faire une demande de remboursement sur une plateforme dédiée et fournir les informations nécessaires pour valider rapidement leur demande. Les autorités affirment que l’argent est récupéré en moins de 7 jours. Le FGDR rembourse intégralement la majorité des placements garantis par l’État, y compris les livrets ordinaires et les livrets Jeunes. Il est donc inutile de s’inquiéter en cas de faillite bancaire en France, mais il est conseillé de se renseigner auprès des autorités compétentes pour savoir comment procéder.

Faillite bancaire : certains titres sont aussi assurés !

D’après Thierry Dissaux, le budget alloué par le FGDR pour les remboursements en cas de faillite bancaire s’élève à 100 000 euros par personne. De plus, le FGDR est également en mesure de rembourser les assurances vie, avec une somme maximale de 70 000 euros par personne. 

publicité

En outre, l’organisme est en mesure d’assurer certains titres en cas de faillite bancaire causée par un bug informatique ou une arnaque. Dans ce cas, si la responsabilité est clairement établie, le détenteur du titre peut bénéficier d’un dédommagement conséquent. Toutefois, aucun paiement ne sera effectué si le titre appartient toujours à son propriétaire.

publicité

D’autres publications dans 

Autoroute : la nouvelle désolante vient de tomber pour les Français

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !