Livret A : découvrez les intérêts que vous avez perdu en 2023 avec le taux figé à 3% ?

publicité

Avec un taux de rendement moyen estimé à hauteur de 2,9% au cours de l’an passé, le livret A était plus bénéfique aux épargnants en 2023 par rapport à l’année 2022. Mais cette solution présente des inconvénients qu’il ne faut pas prendre à la légère. Si l’Etat n’avais pas bloqué le taux à 3%, les épargnants auraient pu gagner plus d’argent.

Voici les intérêts que vous avez gagné au cours de l’année 2023 sur votre livret A

A compter de ce début de l’année ou à partir de demain pour ceux qui ont souscrit auprès de banques plus lentes à la démarche, vous devriez voir la valeur des intérêts générés par l’année 2023 sur votre relevé bancaire pour ceux qui ont investi de l’argent sur le livret A. Sauf pour ceux qui auraient récupéré des sommes conséquentes au cours de l’année 2023, ces intérêts devraient être plutôt élevés.

publicité

Selon nos confrères de Moneyvox, le rendement moyen du livret A était fixé à 2,8% au cours de l’an passé. Un taux qui ne suffit malheureusement pas à faire face aux impacts de l’inflation qui est évaluée dans les environs de 5%. Dans tous les cas, la situation est plus encourageante qu’en 2022 où l’augmentation des prix était de 5,2% avec un taux moyen plafonné à hauteur de 1,37%. Notons que ces données équivalent à un gain de 354 euros pour un Livret A au plafond de 22 950 euros.

Un manque à gagner qui se chiffre à 140 euros et plus

Le livret A aurait pu vous aider à toucher encore plus d’argent si l’exécutif n’avait pas pris la décision de geler le taux à 3%. A titre de rappel, le taux de ce livret d’épargne réglementaire est passé de 2 à 3% au mois de février dernier. Mais son évolution aurait pu être plus bénéfique si le gouverneur n’avait pas pris une telle initiative. Si la formule mathématique utilisée était celle à l’ancienne, elle aurait pris en compte l’inflation hors tabac et les taux interbancaires à court terme.

publicité

A la place, François Villeroy de Galhau a décidé d’invoquer des « circonstances exceptionnelles » pour que l’Etat puisse atténuer l’augmentation. Un conseil que les autorités gouvernementales ont appliqué à la lettre, recommander au gouvernement de freiner la hausse. Une recommandation que le gouvernement a suivi à la lettre entraînant un manque à gagner évalué à 140 € et plus.

publicité

D’autres publications dans 

Défi des allumettes : quels sont les 2 tiges qu’il faut retirer pour corriger l’équation ?

Seuls ceux qui ont les yeux perçants peuvent identifier le nombre 762 en 12 secondes !

Rappel d’urgence : ne consommez surtout pas ces chocolats contaminés par du plastique !

Leasing social : la décision inattendue du gouvernement

Impôt sur le revenu : découvrez la somme que vous allez dépenser cette année grâce à cet outil innovant !

Lidl : l’enseigne bientôt privée de ses fameuses promotions ?