Livret A : la Banque de France fait part d’une nouvelle décevante !

publicité

Mauvaise nouvelle pour les épargnants qui ont opté pour le fameux livret A ! La Banque de France vient de faire part d’une revalorisation du taux de rémunération et elle n’a rien de bien réjouissant pour les Français !

Le livret A : livret d’épargne préféré des Français

En raison de sa facilité d’accès, le livret A est vivement sollicité par les épargnants français. Il offre la possibilité à ces derniers de déposer jusqu’à 22 900 euros sans avoir à débourser ni de prélèvements sociaux ni de frais. De plus, cette solution d’épargne présente l’avantage d’être garantie par l’Etat. A cela s’ajoute son taux de rémunération alléchant qui est fixé depuis le début de cette année à 3%. Notons que l’évaluation des intérêts se fait par la règles des quinzaines.

publicité

Pour le mois d’août prochain, les épargnants espèrent une revalorisation à la hausse du taux du livret A. Mais en raison du contexte de forte inflation, ce scénario reste peu probable. La décision finale revient au gouverneur de la Banque de France puisque c’est le seul à même de décider s’il faut appliquer ou non une augmentation du taux d’intérêt.

La Banque de France a rendu son verdict

Le gouverneur de la Banque de France a pris sa décision et ce sera donc Bruno Le Maire qui va statuer sur la question. Le ministre des Finances se chargera de choisir le nouveau taux qui sera applicable à compter du prochain mois. Dans une récente prise de parole, ce-dernier a indiqué vouloir s’aligner à la suggestion du gouverneur en faisant passer le taux de rémunération du livret A de 3% à 4,1%.

publicité

Comme le souligne le ministre : « il convient de protéger l’intérêt des épargnants comme celui du secteur du logement. Rappelons que le livret A sert principalement à subventionner le logement social et plus largement le crédit immobilier ». De son côté, Philippe Crevel demeure perplexe quant à la mise en place effective de cette nouvelle méthode de calcul. « A 4%, il entraînerait un pic dans la hiérarchie des taux », précise l’économiste. Le discours du gouverneur de France est donc attendu avec impatience pour connaître l’évolution de la situation.

publicité

D’autres publications dans 

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?

Comment libérer de l’espace de stockage sur son téléphone sans avoir à effacer des photos ?