Livret A : le financement de l’armée crée le bad buzz !

publicité

Les capitaux déposés dans le livret A sont utilisés en partie pour financer l’industrie de la défense en France. Un financement qui n’est pas du goût des épargnants. Sur les réseaux sociaux, la colère monte. Et pour cause…

Utiliser les capitaux du livret A pour financer l’armée : les Français divisés

Il y a quelques semaines, le Sénat avait donné son approbation concernant une proposition de loi qui est loin de faire l’unanimité auprès des Français. Ce projet a pour but d’utiliser une partie des fonds déposés sur le livret A pour alimenter l’industrie de la défense. Rappelons que cette idée venait d’un élu du Calvados en Normandie, Pascal Allizard. Cette disposition concerne également le livret de développement durable et solidaire (LDDS).

publicité

Malheureusement, la mesure est loin de plaire à tout le monde. Même le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire y voit rouge ! Selon lui, le livret A est associé au logement social et les choses devraient restées telles qu’elles. Une opinion que partage Olivia, Grégoire, ministre déléguée aux Entreprises. Selon une récente étude, la moitié des Français sont contre la mise en place de cette mesure.

Utilisation du livret A et du LDDS

Dans un communiqué officiel, le Sénat souligne que l’adoption de cette mesure ne change rien sur l’affectation des parts des capitaux de ces deux livrets d’épargne à la subvention de la transition énergétique et de l’économie solidaire. Pour ce faire, des rectifications ont été apportées sur le texte original. Pour le moment, la subvention du logement social est assurée par le LDDS et le livret A suivant un plafond de 60%

publicité

Les 40% restants équivaut à l’épargne non-centralisée. A la base, ces capitaux sont réservés aux petites et moyennes entreprises de la filière transition énergétique. Il en va de même pour l’économie sociale et solidaire. Même si cette suggestion divise les citoyens Français, elle a été approuvée par le Sénat.

A titre de rappel, une option alternative avait été émise par le sénateur Rachid Temal qui a d’ailleurs été partagée par d’autres élus socialistes. Ce projet a pour objet de fonder un nouveau produit entièrement consacré à l’armée et qui s’intitulerait : livret d’épargne défense souveraineté. Pour le moment, cette initiative n’a jamais été concrétisée car le Sénat a rejeté la proposition. Pas sûr que cette-dernière revienne sur sa décision…

publicité
publicité

D’autres publications dans 

N’oubliez pas de nettoyer cette partie du réfrigérateur pour réduire les dépenses en électricité !

Changement du menu à la cantine : découvrez ce que vos enfants vont manger à l’école en 2024 !

Un héros de « Plus belle la vie » accusé d’avoir tabassé un conducteur de bus !

Alerte arnaque ! les ventes de colis perdus se multiplient ces derniers temps en France !

Quelle huile d’olive choisir au supermarché ? Voici la suggestion de « 60 millions de consommateurs »

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !