Livret A : nouvelle décevante pour les 55 millions d’épargnants

publicité

Voilà une nouvelle qui risque de décevoir les 55 millions de Français ayant opté pour le livret A en guise de solution d’épargne. L’Etat vient en effet de prendre une décision qui n’est pas vraiment en leur faveur…

De nouveaux taux pour les livrets d’épargne populaire

De nos jours, le livret A fait office de placement préféré des Français. De plus en plus de citoyens optent en effet pour ce livret d’épargne en raison de ses nombreux avantages dont son taux d’intérêt attractif. Selon nos confrères de Capital, l’Etat devrait se prononcer concernant ce taux d’ici le 15 juillet 2023. Il en va de même pour le taux du livret d’épargne populaire (LEP) et du livret de développement durable et solidaire (LDDS). Ces nouveaux taux entreront en vigueur en France à partir de ce 1er août.

publicité

Notons que les taux de rémunération en question sont évalués suivant de méthodes de calcul bien définies. Celles-ci ont récemment été mises à jour pour s’aligner à la flambée des prix annoncée par l’Insee. Compte tenu du recul de l’inflation, le taux du livret favori des Français devrait atteindre les 4,10% à partir du mois prochain sachant que ce-dernier était fixé à 3% au mois de février dernier.

Une mauvaise nouvelle concernant le livret A

Cette augmentation du taux d’intérêt du livret A devrait être associée à une nouvelle réjouissante. Cela dit, la Banque de France risque de prendre une décision qui ne va pas plaire aux épargnants. En effet, son gouverneur, François Villeroy de Galhau prévoit de limiter l’augmentation du rendement du livret A. Le souci se situe au niveau de l’importante hausse du taux d’intérêt qui risque d’avoir des effets négatifs sur le secteur bancaire. Il en va de même pour le domaine du logement qui est principalement subventionné par le livret A.

publicité

Il faut savoir que plus le taux de rémunération du livret A est important, plus le financement des logements sociaux est onéreux. Selon nos confrères, ce taux pourrait être limité à 3,5%. Quoi qu’il en soit, rien n’est encore sûr pour l’instant. Le gouverneur de la Banque de France n’a donné aucune information officielle sur le sujet. La réponse de Bruno Le Maire est vivement attendue pour les prochains jours. Affaire à suivre donc !

publicité

D’autres publications dans 

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !

Faire des achats en ligne sera beaucoup plus facile grâce à cette nouvelle technologie liée à la carte bancaire !