Locataire : cette mesure qu’il faut à tout prix connaitre pour éviter les mauvaises surprises lors du départ

publicité

En France, les locataires doivent respecter un certain nombre de dispositions prévues par la loi. Pami elle figure cette mesure qu’il faut impérativement connaître pour éviter de payer le prix fort à l’issue du départ.

Une règle liée à la régularisation que peu de locataires connaissent

C’est l’histoire d’un ancien locataire qui s’est retrouvé dans l’obligation de payer plus de 1 000 € alors qu’elle n’occupait plus le logement en question depuis bien longtemps. Il ne s’agit cependant pas d’une erreur car ce droit du bailleur est régi par la loi. Mais pour l’ancien locataire, c’est la douche froide ! D’ailleurs, les locataires sont nombreux à ignorer l’existence de cette règle et ce cas n’est malheureusement pas isolé.

publicité

Chaque mois, les locataires ont pour obligation de payer un loyer qui se divise en deux catégories : d’une part, la somme équivaut à l’habitation et d’autre part, celle qui est relative aux charges (entretien des parties communes, copropriété, ordures ménagères, etc.). Il arrive qu’en raison d’une augmentation des prix, le forfait convenu au départ ne suffise pas à couvrir ces dépenses.

Dans ce cas, une régularisation est nécessaire pour combler la différence entre la somme réunie par le propriétaire et la valeur réelle des charges annuelles. Dans le cas des copropriétés, les régularisation en question prennent souvent beaucoup de temps.

publicité

Des anciens locataires qui paient le prix cher

Pour Marie et sa colocataire, les conséquences ont été dramatiques. Ils se sont retrouvés dans l’obligation de payer la somme à régularisée, deux ans plus tard. Pour les deux amis qui n’étaient au courant de rien, la déception est immense puisque la note à régler s’élève à 550 € chacune.

Quoi qu’il en soit, ces régularisations doivent normalement être justifiées avec ces preuves fiables pour que le locataire se plie à la mesure en question. La législation prévoit qu’une régularisation peut intervenir même en cas d’ignorance ou de négligence de la part du propriétaire. Vous voilà prévenu !

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Autoroute : la nouvelle désolante vient de tomber pour les Français

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !