Lutte contre les moustiques-tigres : ce département propose des pièges gratuits à ses habitants !

publicité

Compte tenu de la multiplication des moustiques-tigres dans la région de Périgord, les autorités locales ont décidé de prendre les dispositions nécessaires. C’est ainsi qu’ils distribuent gratuitement des pièges aux locaux afin de mettre fin à l’invasion de ces espèces.

Des pièges pour lutter contre la multiplication des moustiques-tigres dans le Boulazac-Isle-Manoire

L’invasion des moustiques tigres est devenue insupportable pour les habitants de Boulazac-Isle-Manoire. Comme le souligne l’un d’entre eux : « Il y en a assez de se gratter tout le temps ! ». Pour remédier à ce phénomène, la mairie de la région a distribué plus de 1 500 pièges à destination des familles qui habitent cette région de la France. Il s’agit en réalité d’une phase d’expérimentation qui devrait continuer jusqu’à la fin du mois de septembre prochain dans le but de réduire la présence des insectes.

publicité

Cette opération a donc vu le jour en collaboration avec l’ARS de la Nouvelle Aquitaine. Devant la Mairie, plusieurs personnes attendent pour récupérer le piège distribué à titre gratuit par le Maire. Une initiative qui fait plaisir aux habitants sachant que ces derniers ne supportent plus la multiplication des moustiques tigres. A ce propos, l’adjoint en charge des finances de la Mairie souligne : « On ne s’attendait pas à un tel engouement ».

Comment ces pièges fonctionnent-t-ils ?

Interrogé au sujet du fonctionnement de ces pièges, Jean-François Pinson explique : « Il y a un sachet contenant quatre produits. Des phéromones vont alors attirer les insectes et ensuite des insecticides vont contribuer à éliminer les larves des moustiques femelles ». Pour être sûr que les habitants comprennent l’utilisation de ce dispositif, la Mairie a remis une fiche de renseignements que les habitants devront rapporter au bout de trois mois, à savoir le délai jugé opportun pour vérifier l’efficacité du piège.

publicité

A ce propos, Christian Tanne rapporte : « Tous les quinze jours, nous devons surveiller le nombre de moustiques-tigres en vérifiant l’éventuelle présence de larves. Nous vérifions au passage leurs proportions ». En dépit de l’utilisation de ces pièges, la Mairie tient à sensibiliser la population à prendre les mesures de précautions nécessaires afin de lutter contre les moustiques tigres. Il est par exemple conseillé de mettre fin aux eaux stagnantes.

publicité

D’autres publications dans 

Continuez cette suite logique : si 4+4=8, 5+5=15, 6+6= ?

Cuisine chinoise : top 4 des plats à éviter dans un restaurant asiatique

Consommer de l’orange avant de dormir le soir : bonne ou mauvaise idée ?

CAF : plusieurs comptes piratés, les dispositions à prendre pour se prémunir des hackers

Combien de calories un œuf contient-t-il ?

Pension de réversion : les nouveautés prévues pour les couples cette année