Minimum retraite : à combien s’élève-t-il lorsqu’on n’a pas complété tous les trimestres ?

publicité

Les retraités ne sont pas traités de la même manière en France. Tandis que certains profitent d’une pension confortable, d’autres rencontrent des difficultés à joindre les deux bouts à la fin du mois. Raison pour laquelle un minimum retraite a été mis en place pour ceux qui cotisent tous les trimestres requis. Mais à combien s’élève-t-il ?

La valeur du minimum retraite en cas de trimestres manquants

Le minimum retraite correspond à la pension minimale délivrée aux retraités et sa valeur va dépendre du profil de l’intéressé. On dénombre aujourd’hui 3 variétés de minimum retraite. A savoir l’ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées), le minimum contributif (Mico) et le minimum garanti.

publicité

La première prestation est remise aux seniors qui ont atteint l’âge de départ à la retraite et qui touchent des revenus limités. Sa valeur va dépendre de la situation familiale de l’allocataire. Cette année, elle sera fixée à 1012 € par mois pour un retraité isolé contre 1571 € par mois dans le cas d’un couple de retraités. Pour accéder à cette aide, il convient d’avoir au moins 65 ans et d’habiter de manière permanente en France.

De son côté, le mico est réservé aux anciens employés du privé. Il s’agit d’un montant plancher attribué lorsque le bénéficiaire touche une pension jugée insuffisante. La valeur va dépendre du nombre de trimestres cotisés et elle a fait l’objet d’une mise à jour à 3,4% cette année. Par conséquent, les allocataires pourront toucher jusqu’à 876€ par mois.

publicité

Enfin, le minimum garanti revient aux anciens employés du secteur publique qui ont cotisé le nombre de trimestres minimum requis afin d’accéder à une pension complète. En cas d’incapacité supérieur à 50%, il convient de profiter d’une retraite anticipée. Sa valeur est fixée à 1248€ par mois jusqu’au mois d’avril prochain.

Comment anticiper la retraite pour en profiter pleinement ?

Afin de passer une retraite dans les meilleures conditions possibles, il convient de le préparer en avance. A ce propos, il est recommandé de réaliser des placements dans des livrets d’épargne à l’instar du livret de développement durable et solidaire (LDDS) ou du livret A. Une autre option consiste à miser sur le PER (plan d’épargne retraite) dans le but de profiter d’un rendement conséquent sur le long-terme.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Casse-tête logique : trouvez les 2 tiges à enlever pour résoudre l’équation : 8-9=3

Crédit d’impôt 2024 : quels outils faut-il utiliser pour l’adaptation des logements au vieillissement ?

Augmentation de l’AAH : à combien s’élève l’aide revalorisée en 2024 ?

Ikea propose une table design et originale pour embellir votre extérieur !

Lidl lance un veste anti froid à prix bradé !

Prime d’activité et RSA : cette raison fâcheuse pour laquelle ces deux aides sont en déclin !