« On avait appelé ma femme pour lui dire » :  Michel Drucker se confie sur la fois où il a été déclaré mort

publicité

A la suite de ses soucis de santé, Michel Drucker est passé aux aveux concernant la fois où il a été déclaré mort à l’occasion d’un entretien pour nos confrères du Parisien. On vous raconte tout dans les prochaines lignes !

Michel Drucker considéré comme « mort », il réagit

Il y a plusieurs mois, les bruits avaient couru sur TikTok selon lesquels Michel Drucker serait décédé. Dans les colonnes du Parisien, le principal intéressé est sorti du silence pour réagir aux rumeurs : « J’ignorais ces rumeurs. Un jour, quelqu’un a contacté mon épouse en lui disant : ‘Danny, nous sommes de tout cœur avec toi’. Elle n’avait pas compris. C’est là qu’on lui a expliqué que j’étais déclaré mort sur les réseaux sociaux. Je ne vois pas l’intérêt d’inventer des mensonges pareils (…) ».

publicité

Au cours de cette épreuve, l’animateur de France 3 a indiqué avoir pu compter sur le soutien indéfectible de sa famille et de ses collègues de France Télévisions. Comme il le souligne : « Sans eux, je n’aurais jamais pu tenir. Ils ont été exceptionnels ». Dans sa prise de parole, le père de famille revient également sur son hospitalisation la fois où il a été opéré du cœur pour la seconde fois.

« Je pensais que je n’allais pas m’en sortir… »

 C’est à l’hôpital Georges Pompidou que Michel Drucker a subi cette intervention délicate du cœur. A ce propos, il raconte : « On m’a prescrit plusieurs antibiotiques mais cela n’a pas suffi. J’ai dû passer de nouveau sur la table d’opération (…). Ça a été un gros coup dur. J’ai revécu tout ce qui s’est passé en 2020 : l’opération, le passage en soins intensifs, la réanimation, les séances de rééducation…Je me suis dit ‘cette fois, c’est fini pour moi !’.

publicité

Toujours selon l’animateur, son pronostic vital était engagé au cours de sa convalescence. Dans les colonnes de l’hebdomadaire, il souligne : « A un moment donné, ma tension est retombée et les médecins ont dû installer un pacemaker. Je pensais que je n’allais pas m’en sortir. Dans ma tête, je me voyais déjà retrouver mes potes de l’au-delà (…) ». Heureusement, le principal intéressé s’en est bien sorti et nous sommes aujourd’hui ravis de le voir en pleine forme.

publicité

D’autres publications dans 

1-1=6 : vous n’avez le droit d’ajouter qu’une seule allumette pour rétablir l’équation !

Prime de partage de la valeur (PPV) : à quoi faut-il s’attendre en 2024 ?

Voitures modernes : quels sont les intérêts de ces phares innovantes ?

Existe-t-il un lien entre la consommation de vitamine C et l’apparition de boutons ?

Placements, assurances, crédits : ces nouvelles dispositions fiscales ne vont pas plaire aux investisseurs !

Le téléphone portable ne sera plus autorisé dans les rues de cette célèbre ville française !