Paiement par carte bancaire : une panne prévue pour Noël ?

publicité

Ces dernières semaines, les commerçants ont dû composer avec des soucis techniques liés à l’utilisation du mode de paiement par carte bancaire. Ces pannes vont-ils continuer jusqu’à Noël ? Voici les réponse d’un expert sur le sujet !

Problèmes sur le paiement par CB : les commerçants en galère

Dernièrement, les Français sont nombreux à se plaindre face à des problèmes de paiement avec leur carte bancaire. Que ce soit pour régler les courses au supermarché ou dans le cadre d’une opération en ligne, rien ne se passe comme prévu. La situation entraîne malheureusement un manque à gagner énorme pour les commerçants qui doivent simplement faire repartir les clients car ils n’ont pas d’autres alternatives de paiement. Rappelons que le paiement en espèces est devenu moins courant de nos jours.

publicité

En France, la moitié des opérations du commerce se paie cash. En ce qui concerne les chèques, les commerçants sont nombreux à refuser cette méthode de paiement à cause des problèmes d’insolvabilité. Alors forcément, lorsque le paiement par carte bancaire est en panne, c’est mauvais pour les affaires !

Pourquoi de telles pannes ?

Parmi les points de vente concernés par cette panne figurent ceux de Fnac, Darty mais aussi Monoprix. Dans la journée du 7 novembre, il était impossible de régler les achats dans ces enseignes par carte bancaire à cause de défauts techniques et financiers rencontrés par Worldline, le spécialiste du paiement en Europe. En effet, le groupe s’est retrouvé dans l’obligation de mettre fin à la collaboration avec certains de ces clients face à l’effondrement de la bourse.

publicité

Au mois d’octobre dernier, celui qui est à la tête du groupe a indiqué qu’il s’agissait d’un « bug exceptionnel ». Et le directeur de promettre : « Nous nous engageons à s’assurer que la même situation ne se reproduise plus ». Malheureusement, trois semaines après, les clients ont fait face à une nouvelle panne. Selon l’expert interrogé par Planet, il s’agit d’un nouveau bug technique qui a rendu le paiement par carte HS sur tous les terminaux de Worldline. Des anomalies qui suscitent l’inquiétude auprès des commerçants en cette période qui précède les fêtes de fin d’année.

A quoi faut-il s’attendre pour Noël ?

Ces pannes risquent en effet de perturber les affaires des commerçants pour Noël car à cette période de l’année, les transactions sont nombreuses. Alors que l’inflation mine déjà le chiffre d’affaires des commerçants, cette situation risque d’aggraver les choses. Selon Julian Defoulon : « Pour le moment, on ignore si ces pannes risquent de se reproduire pour Noël. Comme ça s’est produit deux fois en l’espace de trois semaines, il faudra s’attendre à toutes les possibilités ! ».

publicité

Dans sa prise de parole, le directeur marketing souligne : « Le souci c’est que le paiement par CB sollicite la participation de plusieurs intermédiaires. Il y a d’abord le dispositif de paiement qui va fonctionner vie le réseau des cartes visa, mastercard, etc. Ensuite, il faut demander la banque du client pour s’assurer que ce-dernier est en mesure de régler l’opération. Les données vont ensuite revenir dans le sens inverse. Bref, il y a beaucoup d’intermédiaires alors dès qu’un acteur est en difficulté, c’est toute la chaîne qui s’effondre ».

En ce qui concerne Noël et le Black Friday, les risques sont énormes compte tenu de l’énorme charge que fait subir ces événements aux sites Internet. Cela dit, notre expert demeure optimiste : « Voilà maintenant plusieurs années qu’un système d’authentification est mis en place. On peut espérer que ça va marcher correctement ».

Quelles solutions pour éviter ces pannes sur la CB ?

Pour éviter ce genre de tracas, la société Delupay propose un dispositif de paiement ne nécessitant pas de carte bancaire. Pour ce faire, elle mise sur l’utilisation des applications mobiles. A ce propos, Julian Defoulon explique : « Lorsqu’un client procède au paiement, il règle ses achats avec l’appli mobile Delupay et nous à la fin du journée, ou à la fin du mois, on procède au prélèvement bancaire pour transférer les fonds le jour suivant au vendeur ».

Selon le directeur marketing, cette pratique est très courante partout dans le monde. En France, seuls quelques mille vendeurs optent pour cette technique. Parmi eux figurent les plateformes en ligne comme Bûche et Officiel Vegan Shop.

publicité

D’autres publications dans 

Autoroute : la nouvelle désolante vient de tomber pour les Français

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !