Pass Navigo : hausse des tarifs, la déclaration de Valérie Pécresse

publicité

Les clients de la SNCF et de la RATP devront composer avec une hausse du tarif du Pass Navigo à compter de l’année prochaine. Dans une récente prise de parole, Valérie Pécresse a annoncé une augmentation modérée en faisant intervenir d’autres acteurs. Le point à travers cet article !

Hausse du Pass Navigo pour 2024

Après la taxe foncière, c’est au tour du Pass Navigo de faire l’objet d’une revalorisation à la hausse. La joie reste donc brève pour les voyageurs qui ont reçu un remboursement de la part d’Ile-de-France Mobilités face à la chute des conditions de circulation. En effet, les Français qui utilisent les transports en commun dans la capitale devront s’attendre à payer leurs trajets plus chers d’ici 2024. L’augmentation n’a pas été chiffrée pour le moment. Il faudra patienter jusqu’à la fin de cette année pour plus de précisions.

publicité

En attendant, Valérie Pécresse s’est entretenue sur le sujet au micro de France Bleu. Dans son annonce, elle explique : « J’aimerais justes signaler qu’il s’agit d’augmentations abracadabrantesques. L’augmentation de 10 € de l’an passé ne se répètera pas ». De son côté, l’IDFM entend solliciter l’intervention d’autres opérateurs pour faire en sorte que l’augmentation du prix du pass soit allégée.

Les précisions de Valérie Pécresse

Selon Valérie Pécresse, la dernière revalorisation a été nécessaire en raison de l’augmentation des cotisations des entreprises. A ce propos, elle souligne : « Je suis en train de négocier avec le gouvernement. Elisabeth Borne a donné son accord pour figer les recettes fiscales dans les recettes des voyageurs. Autrement dit, le prix du pass va augmenter pour tout le monde, y compris pour les sociétés ».

publicité

La présidente du Conseil régional d’Ile-de-France prévoit également de faire participer les touristes sachant que le ticket du métro est pris en charge par les Franciliens. De son côté, celle qui est à la tête d’IDFM entend apporter des améliorations sur le réseau de transport : « On va inaugurer 330 km de nouveaux métros et une centaine de nouvelles rames. En ce qui concerne les bus, on sort progressivement du diesel (…). Ce sont des investissements énormes ».

publicité

D’autres publications dans 

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !

Défi visuel : vous avez 13 secondes pour localiser le chiffre 24 parmi 42 !