Pôle Emploi : 5 coups de pouce financiers dont vous ignoriez peut-être l’existence

publicité

Alors que le marché du travail ne cesse d’évoluer, les personnes inscrites chez Pôle Emploi sont nombreuses à ignorer les coups de pouce financiers auxquelles elles ont pourtant droit. En voici 5 d’entre eux.

Les primes spécialement dédiées aux régions

En France, certains départements proposent des primes destinées à combler les besoins locaux en termes d’emploi et de compétences. A titre d’illustration, la Nouvelle-Aquitaine propose un coup de pouce financier pour sensibiliser les chômeurs à procéder à des formations professionnelles dans le but de les accompagner dans la recherche de travail. N’hésitez pas à vous informer auprès de Pôle Emploi de votre région pour en savoir plus sur ce dispositif !

publicité

Les aides pour encourager la formation

D’autre part, Pôle Emploi propose une aide exceptionnelle pouvant aller jusqu’à 1 000 € à destination des demandeurs d’emploi pour que ces derniers puissent procéder à une formation. Cette prime est remise sous conditions en deux tranches : d’une part, la somme de 500 € sera remise au début de la formation. Une fois la formation terminée, le participant pourra profiter des 500 € restants. Pour y accéder, il convient de présenter une attestation prouvant que vous avez terminé la formation jusqu’au bout.

Les primes pour sensibiliser l’entrepreneuriat

Il s’agit de l’aide à la création ou reprise d’entreprise (ACRE) qui est délivrée par Pôle Emploi à destination des chômeurs désireux de lancer leur propre business. Ce dispositif permet une exonération à titre partielle des charges sociales durant les premières années de la vie active. Il convient néanmoins de remplir les critères d’éligibilité pour y accéder. A cela s’ajoutent les différents dossiers à remplir.

publicité

Les autres aides souvent négligées chez Pôle emploi

D’une part, l’aide à la mobilité permet de subventionner les déplacements, la restauration et l’hébergement dans le cadre des recrutements, d’un stage ou d’une formation. Pour en profiter, il faut être inscrit en tant que demandeur d’emploi chez Pôle Emploi et être allocataire de l’ASS (allocation spécifique de solidarité) ou de l’ARE (Aide au retour à l’emploi). Enfin, ce coup de pouce financier est destiné aux Français qui habitent dans les DOM ou en France métropolitaine

D’autre part, l’aide à la garde d’enfants pour parents isolés (AGEPI) est réservé aux demandeurs d’emploi qui s’occupent tout seuls de leurs enfants de moins de 10 ans. Elle sert à financer les frais de garde le long de leur formation ou d’un entretien d’embauche. La valeur de cette prime dépend du nombre d’enfants et des heures de garde.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !

Faire des achats en ligne sera beaucoup plus facile grâce à cette nouvelle technologie liée à la carte bancaire !