Poubelle : cette nouvelle version sera obligatoire à compter de 2024 !

publicité

A compter du mois de janvier prochain, les autorités locales devront fournir de nouveaux types de poubelles aux habitants. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet de sélection des biodéchets par les locaux. Un dispositif qui devrait être opérationnel d’ici deux mois. Tous les détails dans les prochaines lignes !

Poubelle : du nouveau pour 2024

A partir de 2024, les ménages devront composer avec de nouvelles habitudes concernant les déchets ménagers. Il faudra éviter de se débarrasser des restes de nourritures dans la traditionnelle poubelle verte. Selon la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire qui a été approuvée en 2020, les collectivités locales vont devoir trouver des moyens de sélectionner les biodéchets.

publicité

Ce projet s’applique à la fois aux professionnels et aux particuliers. Son entrée en vigueur est prévue pour l’année prochaine, soit dans environ deux mois. Mais qu’entend-on par biodéchets au juste ? Selon la législation, ce terme regroupe les déchets non dangereux biodégradables qui sont issus de l’extérieur. Il en va de même pour les résidus alimentaires de la cuisine et les déchets provenant des bureaux, des restaurants, des cantines ou des commerces de gros.

Ces déchets organiques issus des activités humaines et animales représentent environ 30% des ordures ménagères en France. Les biodéchets peuvent faire l’objet d’un compostage dans le but de fabriquer des engrais naturels riches en nutriment. Ce processus permet de transformer les déchets organiques en fertilisants que l’on peut utiliser pour développer les cultures du jardin ou encore la pelouse. De plus, le compostage est parfait pour limiter la quantité de déchets organiques nécessitant une évacuation via la combustion ou la décharge.

publicité

Quels sont les déchets concernés par ce triage ?

Dans la pratique, les déchets organiques concernés par cette nouvelle disposition prévue pour janvier 2024 sont les ordures vertes (tontes de pelouse, feuilles mortes, haies, brindilles, restes de bois abattus…) et les ordures alimentaires (restes de nourritures, aliments périmés…). Davantage de produits qui peuvent donc être réutilisés et recyclés dans le cadre d’une initiative écologique.

Selon nos confrères de Cnews, les biodéchets constituent de nos jours le tiers des ordures ménagères. Cette nouvelle sélection présente de multiples enjeux. Dans un communiqué officiel, le Ministère de la Transition écologique rappelle les objectifs de ce projet :

publicité
  • Diminuer la libération de gaz carbonique à l’origine du réchauffement climatique
  • Améliorer la production de biogaz
  • Favoriser la qualité des sols agronomiques en produisant des fertilisants naturels à destination des agriculteurs et des paysagistes en charge de la gestion des espaces verts

Un projet aux enjeux écologiques

Cette nouvelle mesure devrait contribuer à limiter l’incinération et l’enterrement des déchets ménagers. Selon l’ADEME, cette initiative devrait contribuer à économiser près de 800 000 tonnes de gaz à effet de serre tous les ans. La décision de passer ou non au triage relève de la bonne volonté des collectivités locales. Dans tous les cas, ces dernières seront appuyées par le Fonds verts sur le plan financier pour la mise en place de ces mesures.

Modalités du triage

Pour les collectivités qui vont décider de procéder au triage des biodéchets, il existe deux approches possibles : la collecte isolée ou la gestion de proximité. Dans le second cas, les utilisateurs s’occupent du traitement des déchets en les collectant à l’intérieur de composteurs. Cette opération nécessite la mise à disposition d’un équipement de tri et certains département ont déjà préparé des distributions de terreau qu’ils vont distribuer aux habitants.

En ce qui concerne la collecte isolée, il est possible de le réaliser en porte-à-porte ou par le biais d’apport volontaire pour inciter les foyers à déposer les biodéchets à tout moment. Notons que cette idée liée à la sélection des biodéchets n’est pas récente. En 2012, elle avait déjà été adoptée par certains professionnels utilisant des biodéchets en quantité massive.

publicité

D’autres publications dans 

N’oubliez pas de nettoyer cette partie du réfrigérateur pour réduire les dépenses en électricité !

Changement du menu à la cantine : découvrez ce que vos enfants vont manger à l’école en 2024 !

Un héros de « Plus belle la vie » accusé d’avoir tabassé un conducteur de bus !

Alerte arnaque ! les ventes de colis perdus se multiplient ces derniers temps en France !

Quelle huile d’olive choisir au supermarché ? Voici la suggestion de « 60 millions de consommateurs »

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !