Pouvoir d’achat : ces coups de pouce du gouvernement pourraient bientôt être supprimés

publicité

Alors que le pouvoir d’achat ne cesse de baisser, le gouvernement français projetterait de supprimer certains coups de pouce financiers en raison de l’endettement. Le point à travers cet article !

Le pouvoir d’achat en baisse depuis la crise d’inflation

Jeudi dernier, les ministres ont fait parler d’eux devant les médias. Lors de son intervention sur le plateau de TF1, Bruno Le Maire a abordé le sujet lié à l’épargne et plus particulièrement le plan d’épargne logement (PEL).  En parallèle, Gabriel Attal avait pris la parole au micro de RTL pour évoquer l’endettement du pays. Ce qui contraint l’exécutif de prendre certaines mesures radicales concernant la vie sociale en France. Celui qui a succédé à Olivier Véran au mois de juillet dernier est prêt à tout pour redresser les finances du pays.

publicité

Le ministre prévoit entre autres de nouvelles mesures visant à éradiquer la fraude sociale. Mais avec l’inflation qui paralyse l’économie depuis plusieurs mois, le pouvoir d’achat des Français est au plus pal. Il appelle néanmoins les concitoyens à faire un « effort global » pour tenter de remédier à cette situation. Face au contexte actuel, l’Etat propose diverses aides (chèque énergie, prime exceptionnelle, chèque carburant…). Mais cela ne risque pas de perdurer…

Des mesures radicales face à l’endettement du pays

Dans sa prise de parole, Gabriel Attal a évoqué son inquiétude concernant l’endettement du pays. Ce qui ne permettrait pas de maintenir ces précieuses aides. Comme le souligne le Ministre des Comptes Publics : « Pour réaliser des économies, il convient de mettre en place des dispositions spécifiques. Ce qui signifie qu’il faudra sortir petit à petit du bouclier tarifaire lié aux coûts de l’énergie ».

publicité

Il y a quelques jours, le ministre avait confié dans les colonnes du Figaro que la situation financière de la France était au plus mal : « Le désendettement est une urgence nationale », avait-t-il précisé. Notons que si le gouvernement tombe dans la faillite, les coupes budgétaires vont être encore plus difficiles à encaisser pour la population. Malgré cette situation alarmante, le ministre a assuré que les contribuables n’auront pas à payer plus d’impôts au cours des années à venir. Espérons malgré tout que la situation puisse se débloquer.

publicité

D’autres publications dans 

1-1=6 : vous n’avez le droit d’ajouter qu’une seule allumette pour rétablir l’équation !

Prime de partage de la valeur (PPV) : à quoi faut-il s’attendre en 2024 ?

Voitures modernes : quels sont les intérêts de ces phares innovantes ?

Existe-t-il un lien entre la consommation de vitamine C et l’apparition de boutons ?

Placements, assurances, crédits : ces nouvelles dispositions fiscales ne vont pas plaire aux investisseurs !

Le téléphone portable ne sera plus autorisé dans les rues de cette célèbre ville française !