Réforme des retraites : 3 questions à se poser concernant la pension « minimum »

publicité

Voilà maintenant plusieurs mois que la réforme des retraites suscite de vives débats en France. Parmi les dispositions prévues par ce projet figure la mise en place d’une pension minimum pour les retraités. Mais que faut-il retenir sur le sujet ? Voici 3 questions auxquelles nous allons tenter de répondre…

A qui la pension minimum profite-t-elle ?

Avant que la réforme ne soit appliquée d’ici la rentrée prochaine, la retraite minimum s’applique à un certain profil de bénéficiaires. D’une part, la pension de base qui est remise par l’Assurance retraite et d’autre part, la pension complémentaire qui est octroyée par l’Agirc-Arrco. Cette-dernière en particulier ne prévoit aucune pension minimum. Notons que le minimum contributif (MiCo) ne peut être associé à un forfait.

publicité

En effet, il ne s’agit pas d’un minimum attribué à l’ensemble des retraites. Pour y accéder, il faut remplir certaines conditions :

  • Avoir terminé une carrière complète
  • Avoir atteint l’âge requis pour l’accès au taux plein

Cette année, si vous partez à taux plein avec une pension de base de 600 euros, la pension minimale viendra compléter vos revenus. Ces derniers pourront alors monter jusqu’à 684 euros. Sans le taux plein, le retraité devra s’attendre à toucher moins.

publicité

Quid de la valeur maximale de 100 euros ?

Si le MiCo n’est pas mentionné sur votre attestation de paiement Carsat, vous n’aurez pas droit aux montants évoqués plus haut. En effet, le MiCo a déjà fait l’objet d’une majoration qui sert de complément à la pension de base du retraité. Par ailleurs, le MiCo et sa revalorisation sont mis à jour chaque année et une fois que l’on part à la retraite, la pension ne suit pas cette même évolution. Seule la mise à jour annuelle de la Cnav suit cette progression.

Ce que prévoit la réforme pour les retraités

Si vous allez partir à la retraite à la fin de cette année, attendez-vous à toucher un MiCo de l’ordre de 709 euros. S’il est ajouté à la pension minimum, vous pouvez empocher jusqu’à 848 euros bruts, soit 100 euros de plus qu’à l’heure actuelle. Selon nos confrères de Moneyvox, le boost maximal de 100 euros ne profitera pas à plus de 200 000 retraités à l’issue de la réforme.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !

Faire des achats en ligne sera beaucoup plus facile grâce à cette nouvelle technologie liée à la carte bancaire !