Réforme des retraites : voici les exigences à respecter pour y échapper

publicité

Depuis le début de la rentrée, les Français doivent composer avec la mise en application de la réforme des retraites. Un projet qui est loin de faire l’unanimité. Il est cependant possible d’y échapper à condition de respecter certaines conditions. Lesquelles ? C’est ce qu’on vous propose de découvrir à travers cet article !

Réforme des retraites : plusieurs changements en vue

Depuis son lancement, la réforme des retraites a apporté plusieurs lots de changements. Parmi les bouleversements qu’elle a entraînés figure le report de l’âge de départ à la retraite qui est passé de 62 ans à 64 ans. Mais qui sont les principaux concernés par ces modifications et dans quelles mesures est-il possible d’échapper à ces dispositions ? Force est de constater que le report de l’âge de départ représente le détail le plus important de cette réforme.

publicité

Cette mesure en particulier cible les générations nées à compter de septembre 1961. De nos jours, les employés doivent patienter jusqu’à l’âge de 64 ans au lieu de 62 ans pour pouvoir partir à la retraite. Ce projet baptisé « Touraine 2023 » a pour but d’augmenter le délai d’assurance tout en favorisant le départ dans décote. C’est ainsi que l’âge légal va croître de trois mois et le délai d’assurance d’une durée d’un mois supplémentaire.

Du nouveau concernant les activités professionnelles

Mis à part le report de l’âge de départ légal, la réforme des retraites initiée par Emmanuel Macron vise également à valoriser les activités. Désormais, les travaux d’utilité collective et les délais liés au stage d’insertion sont obligatoires. Mais ce n’est pas tout ! Les trimestres de stage jusqu’à 30 ans pourront faire l’objet d’un rachat de « tarifs réduits ». Il en va de même pour les études qui vont jusqu’à 40 ans.

publicité

Cela dit, la réforme contient également des points positifs qui devraient réjouir les Français. A titre d’illustration, elle prévoit l’instauration de droits à la retraite de base. Cette disposition cible en premier lieu les personnes qui sont en cumul-retraite. Aussi, ces dernières pourront profiter d’une ouverture de retraite deux ans avant la date prévue pour le départ à la retraite.

Les autres points positifs apportés par la réforme

La disposition liée au cumul-retraite permet aux intéressés de quitter la vie active deux ans plus tôt et elle s’applique à l’ensemble des régimes. Les avocats, les fonctionnaires et les personnes qui exercent des métiers libéraux sont privilégiés. Notons que cette mesure concerne également les travailleurs non-salariés. A titre de rappel, cette proposition de loi du Sénat a déjà été confirmée et approuvée. La validation a eu lieu avant que la première ministre, Elisabeth Borne ne donne son feu vert pour l’exécution de l’article 49.3.

publicité

Comment échapper à la réforme ?

Une autre proposition de loi permet aux travailleurs d’accéder à d’autres alternatives. Les générations nées en 1962 et 1963 pourront ainsi partir à la retraite plus tôt à condition d’avoir rempli une carrière longue et à condition d’accéder au taux plein. Avant la réforme, il était possible de quitter la vie active entre 58 et 60 ans selon le mois de naissance.

Pour profiter de cet avantage, il convient de compléter 4 à 5 trimestres avant l’âge de 16 ans. Le départ à 60 ans s’applique ainsi aux travailleurs qui ont confirmé 4 à 5 semestres avant l’âge de 20 ans. Par ailleurs, il convient de compléter des cotisations pour 42 ans de services pour pouvoir bénéficier de ce dispositif.

Cette option représente un soulagement pour tous ceux qui souhaitent contourner la réforme en quittant plus tôt que prévu le milieu professionnel, sans avoir à attendre 64 ans. De plus, cet amendement sénatorial présente l’avantage d’avoir été approuvé par le pouvoir exécutif. Reste à savoir si ces points à priori positifs suffiront à apaiser les tensions liées à la mise en place de cette réforme. Affaire à suivre !

publicité

D’autres publications dans 

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !

Faire des achats en ligne sera beaucoup plus facile grâce à cette nouvelle technologie liée à la carte bancaire !