Remboursement des impôts : faites-vous partie de ceux qui vont toucher cette jolie somme ?

publicité

Certains contribuables auront droit à un remboursement des impôts cette année en France. Mais qui sont-t-ils et comment profiter de cette somme versée par le fisc ? Le point à travers cet article ! 

L’Etat rembourse les impôts des contribuables

Alors que l’inflation continue à paralyser la vie socio-économique du pays, certains Français peuvent aujourd’hui se réjouir de cette bonne nouvelle. Il s’agit du remboursement des impôts qui concerne certains contribuables. Depuis le début de l’année, l’administration fiscale procède à ce remboursement à hauteur de 60% de la somme à délivrer pour chaque foyer. 

publicité

Ce qui équivaut à une moyenne de 624 euros. En tout, cette initiative coûte à l’Etat un budget avoisinant les 5 milliards d’euros. Les contribuables éligibles sont ceux qui profitent des crédits d’impôts pour diverses dépenses incluant les charges de dépendance pour les seniors, les frais d’hébergement dans des EHPAD ou encore les frais liés à la garde d’enfants

A cela s’ajoutent les cotisations syndicales, les emplois de personnel à domicile et les divers dons octroyés aux associations caritatives. Le remboursement des impôts concerne également les foyers fiscaux qui ont été témoins d’un décalage entre la somme finale des impôts et celle qui a été prélevée à la source.

publicité

Comment se passe le remboursement ?

Le remboursement s’opère en deux partie. Dans un premier temps, les contribuables toucheront 60% de la somme à rembourser à compter du 16 janvier. Ce sont les services de la DGFiP (Direction Générale des Finances Publiques) qui se charge du versement. Ensuite, les 40% restants seront remis aux contribuables durant le troisième trimestre de la même année. 

Attention ! Le fisc a le droit de récupérer son dû au cours de la prochaine session de remboursement des impôts, dans la mesure où l’administration a délivré une avance excessive ou que la situation du contribuable ait changé. Pour profiter du remboursement, il convient de transmettre les données bancaires mises à jour une fois que le contribuable a été notifié de la restitution d’impôt. Sans ces données, le paiement sera réalisé via une lettre-chèque.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !

Faire des achats en ligne sera beaucoup plus facile grâce à cette nouvelle technologie liée à la carte bancaire !