Retraite complémentaire : nos meilleures astuces pour se protéger des hackers

publicité

Le piratage de compte est devenu un fléau courant dans notre vie de tous les jours. Les hackers ciblent notamment les pensionnaires de retraite complémentaire. Mais quelles sont les mesures de précaution à prendre pour éviter de tomber dans le panneau ? C’est ce qu’on vous propose de découvrir à travers cet article !

Le piratage de compte continue de faire des ravages en France

Dans un communiqué officiel, l’Agirc-Arrco a lancé une mise en garde à destination des pensionnaires de la régime complémentaire, à cause d’une multiplication des tentatives de fraudes. Alors que le piratage ne cesse de faire des ravages en France, il convient d’adopter les bonnes habitudes pour éviter les mauvaises surprises. En cas d’usurpation d’identité dans le cadre du versement de la pension complémentaire, il devient urgent d’annuler les versements des pensions.

publicité

Les hackers sont également nombreux à s’emparer des données personnelles de leurs victimes en mettant en place de redoutables techniques de phishing. Davantage de pratiques qui compliquent malheureusement le suivi des dossiers des pensionnaires. Raison pour laquelle l’Agirc-Arrco a décidé de lancer un avertissement en ce sens. Mais comment se prémunir de ces pirates ?

Comment déceler des activités frauduleuses sur vos comptes ?

Selon l’Agirc-Arrco, les plaintes liées à des piratages de comptes ont explosé ces derniers temps. Dans ce contexte tendu, les pensionnaires doivent en parallèle composer avec les appels intempestifs des démarcheurs téléphoniques et les courriels frauduleux transmis par les escrocs. Nombreux sont ceux qui constatent des opérations suspectes sur leurs comptes. D’autres sont tout simplement étonnés de ne plus rien recevoir alors qu’ils sont parfaitement éligibles à la pension complémentaire délivrée par l’Agirc-Arrco.

publicité

Dans tous les cas, il est primordial de surveiller les données et signaler l’institution dès que vous remarquez la moindre transaction douteuse. Faites ainsi attention à l’utilisation des noms, des adresses postales et des logos. Les hackers usurpent généralement l’identité de l’organisme en utilisant ces éléments « fake ». Ils peuvent vous contacter, soit par appel téléphonique, soit par SMS, soit par e-mail. Les malfrats vont ensuite vous rediriger vers des sites frauduleux. D’où l’intérêt de rester vigilants !

Nos meilleures astuces pour se prémunir des hackers

Dans un premier temps, il convient de faire attention aux offres qui sont un peu trop alléchantes. Pensez à bien analyser les propositions que l’on vous présente, que ce soit par mail ou par téléphone avant de prendre une quelconque initiative. Si vous avez des doutes concernant l’identité de la personne qui vous contacte, mieux vaut vérifier en appelant l’organisation pour laquelle elle se fait passer.

publicité

Dans un second temps, il convient de filtrer les appels indésirables dans la mesure où vous êtes souvent exposés à des appels de la part de démarcheurs téléphoniques. Si vous avez la moindre incertitude, mieux vaut contacter la caisse de retraite et prendre rendez-vous avec un conseiller. Ce-dernier est le plus à même de vous guider dans les démarches à suivre pour éviter de tomber dans le piège des hackers.

Dans le cadre de la lutte contre le piratage de compte, vous êtes priés de modifier votre mot de passe aussi régulièrement que possible. Pensez également à opter pour des mots de passe qui ne sont pas faciles à reconnaître. Enfin, il ne faut JAMAIS communiquer des données sensibles à des inconnus, que ce soit par téléphone, par texto ou par courrier électronique.

Retraite complémentaire : que faire si vous êtes victime de piratage ?

Dans la mesure où vous avez été victime d’un piratage de compte, il convient de changer dans l’immédiat vos mots de passe qui vous donnent accès à votre compte Agirc-Arrco. Il faudra également alerter la banque pour qu’elle réalise une opposition. Pensez aussi à garder soigneusement les preuves démontrant que l’escroc a usé d’une usurpation d’identité pour vous tromper.

D’autre part, il ne faut pas hésiter à porter plainte auprès du commissariat de police en racontant en détails les circonstances du piratage. Si le virement de vos pensions complémentaires est suspendu, prévenez-immédiatement la caisse de retraite.

publicité

D’autres publications dans 

Retraités : voici la somme à épargner pour vivre une retraite paisible

Automobilistes : attendez-vous à plus d’amendes avec le déploiement de ces nouveaux radars !

Suite logique : si 11=5, 22=20, 33=45, alors 44= ?

Test de perception visuelle : vous avez 14 secondes pour localiser les 3 différences !

Ce pays recherche activement de nouveaux occupants, les intéressés auront droit à des logements de 12 centimes

Ignorée par ses enfants, elle décide de déshériter ces derniers au profit de ses animaux de compagnie