Retraités : ces coups de pouce financiers peuvent vous aider à mieux passer votre retraite !

publicité

Mise à part la pension de retraite, les retraités ont le droit de profiter de certains coups de pouce financiers qui peuvent servir de compléments de revenus essentiels à chaque fin de mois. Plus de détails dans les prochaines lignes !

Retraite : de précieuses aides pour les fins de mois difficiles

Les retraités ont le droit de cumuler leur pension habituelle avec d’autres sources de revenus en France. C’est notamment le cas des prestations sociales, des placements ou encore des emplois. Il faudra néanmoins respecter certains critères qui vont varier suivant le profil du retraité. La valeur de ce cumul va dépendre des droits acquis dans le cadre du régime de base et des plafonds qui sont en vigueur. En cas de changement de situation, le seuil maximal peut faire l’objet d’une revalorisation. Il en va de même pour le montant de la pension.

publicité

Les retraités qui touchent des revenus modestes peuvent ainsi compter sur l’ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées) dans le but de vivre leur retraite dans de meilleures conditions. Voici les critères d’admission à cette précieuse aide :

  • Habiter à titre permanent en France
  • Avoir atteint l’âge de départ légal à la retraite ou toucher une pension de réversion ou être considéré comme inapte à travailler avec un taux d’incapacité minimal de 50%
  • Respecter le plafond de ressources fixé à hauteur de 11 000 € pour un retraité isolé contre 17 000 € dans le cas d’un couple de retraités (2022)
  • Avoir procédé à une liquidation complète des droits à la retraite

A quoi la pension de réversion va-t-elle servir ?

En cas de décès d’un partenaire dans un couple, celui qui a survécu pourra accéder à la pension du défunt, en partialité ou en intégralité. On parle alors de pension de réversion. La remise de cette pension est assurée par l’organisme auquel est affilié le défunt, aussi bien pour le régime de base que pour le régime complémentaire. Pour prétendre à ce dispositif, voici les exigences à remplir :

publicité
  • Avoir 55 ans et plus
  • Les revenus du défunt ne doivent pas excéder le seuil maximal en vigueur (21900 € pour une personne célibataire contre 35100 € pour un couple en 2022)
  • Avoir été marié avec la personne décédée (le concubinage et le Pacs ne sont pas pris en compte)
publicité

D’autres publications dans 

Casse-tête logique : trouvez les 2 tiges à enlever pour résoudre l’équation : 8-9=3

Crédit d’impôt 2024 : quels outils faut-il utiliser pour l’adaptation des logements au vieillissement ?

Augmentation de l’AAH : à combien s’élève l’aide revalorisée en 2024 ?

Ikea propose une table design et originale pour embellir votre extérieur !

Lidl lance un veste anti froid à prix bradé !

Prime d’activité et RSA : cette raison fâcheuse pour laquelle ces deux aides sont en déclin !