Scandale bancaire : les personnes âgées mises à l’écart ?

publicité

Selon une récente enquête menée par Obendy et OpinionWay, une personne âgée sur deux estime que les établissements bancaires offrent davantage de services aux jeunes, délaissant ainsi les seniors.

Les banques limitent les offres dédiées aux séniors ?

Les résultats de l’étude révèlent que les personnes du troisième âge n’ont pas accès à des dispositifs spécifiques pour les aider à affronter la retraite, une fois la vie active terminée. Mais quelles sont les différentes solutions envisageables ? Voici les différents services que les établissements bancaires pourraient offrir à cette catégorie de la population :

publicité
  • Des formules spécialement adaptées aux seniors suivant leur capacité d’épargne et leurs besoins spécifiques (gestion des biens, assurance auto…)
  • Des prêts qui peuvent être modifiés en fonction de la situation (travaux d’aménagement au sein de la maison, subvention de nouveaux projets…)
  • Plus de soutien dans le cadre des procédures administratives
  • Un accès plus facile aux conseillers bancaires qui sont les plus à même d’identifier les besoins des retraités suivant les problématiques rencontrés

Ce qu’il faut savoir sur les proches aidants

Il s’agit d’un individu qui va venir à la rescousse des personnes âgées ayant perdu leur autonomie en raison de leur âge avancé. Le proche-aidant aura pour mission d’aider le senior à poursuivre sa vie chez lui dans des conditions d’indépendance optimales. Pour le soutenir dans le cadre de cette activité, il est possible d’octroyer des aides financières et matérielles aux proches aidants.

Parmi ces dispositifs, nous pouvons citer :

publicité
  • Le crédit d’impôt pour les employés à domicile qui est plafonné suivant une partie du salaire touché
  • L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) a pour but d’aider les personnes âgées dépendantes en délivrant une prime spéciale pour le proche aidant
  • Le droit au congé de proche aidant donnant accès à une période d’absence rémunérée afin d’épauler un parent âgé dépendant
  • Les allocations provenant des caisses de retraite complémentaire, mutuelles ou prévoyance qui peuvent suffire à couvrir les charges liés à certains services ou équipements
publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?