Solidarité à la source: les impacts du nouveau dispositif pour les allocataires qui ne touchent pas les aides sociales de la CAF

publicité

En France, environ 30% des citoyens ne réclament pas les allocations auxquels ils ont droit tout simplement parce qu’ils ignorent leur existence. Pour remédier à la situation, le gouvernement a décidé de changer les modalités de versement des prestations sociales délivrées par la CAF (Caisse d’allocations familiales).

La CAF bien décidée à mettre fin au non-recours

Le taux de non-recours enregistré par la CAF est estimé à 30% selon Emmanuel Macron. Raison pour laquelle l’exécutif a décidé d’instaurer un nouveau dispositif baptisé “solidarité à la source”. Ce projet a pour but de distribuer les aides sociales aux bénéficiaires qui n’ont pas réclamé leurs droits. Il faut savoir que cette lacune s’élève chaque année à plus de 10 millions d’euros dans les caisses de l’Etat.

publicité

Selon Jean-Christophe Combe, 34% des bénéficiaires du revenu de solidarité active ne demandent pas cette aide chaque trimestre. Cette initiative du gouvernement s’applique aussi bien aux allocataires du RSA qu’à ceux qui touchent les aides au logement et la prime d’activité. L’application de la mesure est prévue pour le mois de septembre prochain. Les régions concernées seront communiquées durant ce mois, en privilégiant les publics “mis à l’écart du système social”

Solidarité à la source : les impacts pour ceux qui ne touchent pas d’aides sociales

Selon le ministre qui s’est prononcé au micro de TF1 : “Le système n’est pas facile d’accès et sa performance est remise en cause. Une complexité qui a entraîné l’augmentation du taux de non-recours. Le dispositif “solidarité à la source” devrait ainsi permettre de regagner la confiance des citoyens qui n’auront plus à effectuer des procédures interminables pour accéder aux allocations. Dorénavant, ils n’auront plus qu’à vérifier les données déjà inscrites dans des formulaires préremplis.

publicité

Ce nouveau dispositif verra le jour à compter du mois de septembre prochain avant une expérimentation officielle prévue pour 2024. La concrétisation devrait prendre fin d’ici 2027. Le but de ce projet étant de générer un revenu social de base en automatisant le virement des aides sociales. Il a également pour objet de réduire les fraudes sociales qui sont en hausse depuis 2020. 

publicité

D’autres publications dans 

Autoroute : la nouvelle désolante vient de tomber pour les Français

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !