Supermarché : cette somme colossale qu’il faut dépenser pour manger 5 fruits et légumes !

publicité

Une association de consommateurs a récemment fait part des résultats de son étude concernant la somme colossale qu’il faut dépenser pour pouvoir manger 5 fruits et légumes par jour. Le point à travers cet article !

Sècheresse en France : les fruits et légumes de plus en plus chers !

Si les rayons des fruits et légumes sont devenus de moins en moins accessibles aux consommateurs, c’est parce que ces derniers ne peuvent plus s’offrir le luxe d’en acheter. En effet, la hausse du prix de ces produits alimentaires est principalement due aux aléas météorologiques. Chaque année, la vague de sécheresse qui frappe l’Europe entraîne des impacts négatifs dans la production de fruits et légumes dans de nombreux pays.

publicité

Les dégâts causés par le réchauffement climatique se font ressentir et les stocks sont de moins en moins disponibles. Dans le cadre de son étude, cette association a analysé 114 relevés de prix sur une dizaine de légumes vendus dans une quarantaine de départements en France. Les volontaires ont procédé à des relevés de prix dans plusieurs magasins et supermarchés incluant des discounters et le résultat de ces recherches est sans appel : le prix des denrées alimentaires a augmenté de l’ordre de 16% en l’espace d’un an.

Voici ce qu’il faut débourser pour manger 5 fruits et légumes par jour

Le PNNS (Programme National Nutrition Santé) préconise de manger 5 fruits et légumes par jour pour préserver un corps en bonne santé. Pour une tribu composée de 2 adultes et de 2 enfants, il faut en moyenne débourser 134 à 234 euros pour suivre cette recommandation. Une somme qui constitue environ 10 à 18% du salaire minimum mensuel, rapportent les auteurs de l’étude.

publicité

Ces chiffres se basent pourtant sur la consommation des fruits et légumes les moins chers de la saison, à l’exemple des concombres, des bananes, des courgettes, des carottes ou encore de la pastèque. En moyenne, il faut dépenser 65 euros par mois pour des produits conventionnels et une centaine d’euros par mois si vous allez opter pour des fruits et légumes bio.

Devant ce constat alarmant, l’association a décidé de lancer une allocation alimentaire. Il s’agit d’un coup de pouce financier de 65 euros par mois qui permet aux foyers les plus démunis d’alléger les dépenses liées à la consommation de produits sains. De quoi les aider à se nourrir de manière plus saine et équilibrée au quotidien.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Défiez votre logique avec ce nouveau casse-tête des allumettes !

Ce métier inédit rémunéré à plus de 300 000 € par en ne requiert aucune qualification spécifique !

La Belgique va recruter plus d’employés étrangers : les modalités d’accès

Impôts : aucun paiement prévu pour ces Français en 2024. Et pour cause…

Cette banque rémunère les clients pour les fonds déposés chaque jour sur leur compte

Crédit immobilier : voici comment les emprunts à 4% peuvent augmenter votre rentabilité !