Tri des poubelles : du nouveau à compter de 2024, une lourde amende pour ceux qui ne respectent pas ces règles !

publicité

À compter du mois prochain, les ménages français vont devoir composer avec de nouvelles mesures concernant le tri des déchets ménagers. Le non-respect de cette règle vous expose à une peine d’amendement de 35 €. On vous en dit plus dans les prochaines lignes !

Tri des poubelles : une nouvelle mesure à partir de janvier 2024

A compter de l’an prochain, de nouvelles dispositions vont s’appliquer en France en ce qui concerne le tri des poubelles. Ces mesures concernent plus précisément les biodéchets. Jusqu’ici, nous avons pour habitude de les jeter dans les poubelles traditionnelles. Mais tout ça va changer d’ici 2024 ! Selon un communiqué officiel, le tri des déchets fera l’objet d’une nouvelle règle à compter du mois prochain. D’où l’intérêt de faire preuve de vigilance.

publicité

Les biodéchets constituent dans les alentours de 30% des déchets ménagers des Français. Ces derniers renferment des ordures biodégradables à l’instar des peaux de légumes, le marc de café, les croutes de pain et de fromage mais aussi les fleurs mortes du jardin. Il convient d’opter pour un traitement adapté de ces déchets car une fois décomposés, ils participent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

C’est pour cette raison qu’il faudra apprendre dès aujourd’hui à les mettre à part des autres ordures ménagères. Ces modifications, qui entrent dans le cadre du projet anti-gaspillage, datant de 2020, visent à limiter les conséquences des déchets organiques sur le plan environnemental.

publicité

Les points négatifs des composteurs

Contrairement à certaines données fournies sur la Toile, la disposition d’un composteur ne sera pas obligatoire dans le cadre de cette nouvelle disposition. Pour la majorité des personnes, c’est complètement inenvisageable car le composteur requiert de la place. Mais ce n’est pas tout ! Ce dispositif présente également l’inconvénient de dégager de fortes odeurs et il faut avoir l’usage du compost fabriqué par un foyer.

Le but ultime est de proposer à chaque famille une solution innovante pour que les membres puissent trier les poubelles. Parmi les alternatives possibles figure l’utilisation de bacs de compostage à titre individuel ou collectif. A cela s’ajoute le recours à la collecté séparée ne nécessitant pas de compostage.

publicité

Cela signifie que dans certaines régions, il faudra s’attendre à sortir une ou plusieurs poubelles de plus. D’une manière générale, celles de couleur marron servent à recycler les biodéchets.

Une lourde sanction pour les contrevenants

Certaines communes proposent diverses solutions de compostage à destination des ménages au sein de leur région. C’est notamment le cas des composteurs collectifs qui sont mis en place dans la capitale française. D’autres municipalités offrent des bacs individuels ou des conteneurs collectifs pour une collecte spécifique. Ces options vont donner lieu à un transfert plus souple vers le nouveau dispositif lié à la gestion des ordures.

Notons que pour les particuliers, une pénalité forfaitaire de 35 € est prévue pour ceux qui ne respectent pas les nouvelles dispositions liées au tri des déchets. Cela dit, une flexibilité sera appliquée pendant l’année de transition, en attendant la mise en application effective de cette mesure. Par ailleurs, pour ceux qui évoluent en copropriété ou dans des maisons contrôlées par un bailleur social, la mise en place d’un bac à compost requiert obligatoirement une approbation. Celle-ci peut être décrochée à la suite d’un contrat conclu entre le syndicat et les foyers. Dans certaines circonstances, cette autorisation peut être délivrée à l’issue d’un simple accord par courrier électronique.

Dans tous les cas, les ménages français sont vivement priés de se préparer à cette nouvelle mesure qui va donc entrer en vigueur à compter du début de l’an prochain. Mieux vaut respecter à la lettre ces dispositions pour éviter les mauvaises surprises.

publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?