Vacances 2023 : ces plages sont à éviter comme la peste cet été !

publicité

Selon nos confrères du Figaro, certaines plages devront être évitées comme la peste cette année dans le cadre des vacances d’été. Quelles sont-t-elles ? Le point à travers cet article !

Vacances d’été : les plages à fuir en 2023

En raison de la mauvaise qualité des eaux, certaines plages ne sont pas conseillées pour la baignade en France. Selon l’Agence régionale de santé, la concentration en microbes dans ces eaux est dangereusement élevée. D’où l’intérêt de ne pas s’y baigner. Parmi les bactéries dénoncées figurent l’Escherichia coli et les entérocoques intestinaux. Notons que dans l’Hexagone, les eaux de qualité médiocre ne sont pas interdites à la baignade.

publicité

Néanmoins, si au fil des années, la situation demeure la même, les autorités prennent la décision d’interdire la baignade. Selon l’hebdomadaire, les plages à éviter sont celle de Menton, Saint-Laurent-du-Var et Marseille du côté de Provence-Alpes-Côte-Azur. D’autre part, celles de l’Occitanie et de la Corse sont vivement recommandées en raison de la qualité impeccable des eaux. Les études menées au cours de ces dernières années sur ces plages indiquent qu’elles sont sans danger pour les baigneurs.

Quid du Nord de la France ?

La Bretagne n’est pas non plus conseillée en raison des bactéries en grand nombre présentes dans ses eaux fraîches. C’est notamment le cas des plages de Saint-Brieuc et de Lanildut. Du côté de la Loire, la situation est la même et les plages de Saint-Nazaire en l’occurrence sont vivement déconseillées pour éviter les mauvaises surprises cet été. Enfin, si vous allez passer les vacances du côté de la Normandie, évitez les plages d’Agon-Coutainville et de Coudeville-sur-Mer. Cette fois encore, la mauvaise qualité des eux et la présence de microbes est remise en cause. En ce qui concerne les Hauts-de-France, aucune plage n’a par ailleurs été décriée.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !

Défi visuel : vous avez 13 secondes pour localiser le chiffre 24 parmi 42 !