Vers une hausse du salaire minimum et des pensions de retraite en mai 2023 ?

publicité

Pour compléter la pension de base, les retraités qui ont faiblement cotisé auront droit au minimum contributif. Indexé sur le salaire minimum, le plafond de ressouces à ne pas excéder pour profiter de cette prestation a été revalorisé au début de ce mois.

Pension de retraite : une revalorisation en mai 2023 

Pour aider les retraités qui ont cotisé sur des salaires modestes à bénéficier de la pension de base, la sécurité sociale a décidé de revaloriser le montant de la retraite accordée à taux plein. Désormais, ce-dernier ne doit pas dépasser un certain plafond baptisé “minimum contributif”. Une diminution ou une majoration peut avoir lieu en fonction du nombre de trimestres cotisés. 

publicité

A l’heure actuelle, le minimum contributif est fixé à 8 900 euros par an, soit 747 euros par mois. A titre de rappel, il concerne ceux qui ont complété un minimum de 120 trimestres. En dessous de ce plafond, la valeur de la prestation passe à 8 200 euros par an, soit 684 euros par mois

Minimum contributif vs minimum vieillesse

Contrairement au minimum vieillesse qui est remis aux seniors de plus de 65 ans touchant des revenus modestes, le minimum contributif est réservé aux personnes répondant aux critères d’éligbilité de la pension de base à taux plein. Ces dernières doivent obligatoirement liquider leurs retraites, qu’il s’agisse de la pension de base ou celle de l’Agirc-Arrco.

publicité

Toutefois, le versement du minimum contributif ne doit pas engendrer un dépassement du seuil maximal de la pension globale. Notons que la valeur de cette-dernière varie dans les mêmes proportions que le salaire minimum. Celui-ci a subi une hausse de 2,2% depuis le début de ce mois portant ainsi sa valeur à 1352 euors par mois. 

Rappelons que la retraite globale de ceux qui disposent du minimum contributif est alignée de manière systématique sur le nouveau montant. Notons qu’une augmentation aura prochainement lieu sur le minimum garanti pour assurer aux anciens travailleurs ayant complété le temps plein de toucher une pension équivaut à 85% du SMIC, voire plus.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Autoroute : la nouvelle désolante vient de tomber pour les Français

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !