Violences en France : une lourde sanction pour les parents dont les enfants sont impliqués

publicité

Plusieurs mineurs sont impliqués dans les vagues de violences urbaines qui frappent la France au cours de ces derniers jours. Devant l’ampleur de la situation, Emmanuel Macron appelle au sens de la responsabilité des parents. D’ailleurs, l’Etat prévoit une lourde sanction pour les mineurs interpellés.

Révolte en France : lourdes sanctions pour les mineurs impliqués

Depuis le décès de Nahel, qui a été froidement abattu à Nanterre le 27 juin dernier, une vague de violences secoue les rues du pays. De nombreux adolescents se sont révoltés entraînant des pillages et des incendies dans de nombreuses places publiques. Aux dernières nouvelles, la majorité des émeutiers sont des mineurs et nombre d’entre eux ont déjà été interpellés.

publicité

Vendredi dernier, le Président de la République a donc appelé à la « responsabilité des parents » dans le cadre de son discours. Emmanuel Macron prévoit notamment des sanctions conséquentes pour les mineurs impliqués. Notons que le Code pénal des mineurs autorise une punition en ce sens. Les principaux intéressés risquent ainsi une amende qui peut s’élever à 7 500 euros et dans les cas les plus graves, les mineurs peuvent écoper d’une peine d’emprisonnement.

Quels sont les rôles des parents dans cette émeute ?

Selon Eric Dupond-Moretti : « Les parents sont les premiers responsables des dégâts causés par leurs enfants. Raison pour laquelle ils peuvent également être sanctionnés via des amendes ». Dans la mesure où le mineur est accusé de « graves manquements » pouvant nuire à la sécurité et à la morale de la société, les parents peuvent même écoper d’une peine d’emprisonnement de 2 ans avec une amende de 30 000 euros.

publicité

Le Garde des Sceaux précise également qu’une autre amende pouvant monter jusqu’à 3 700 euros peut s’appliquer aux parents qui sont absents au moment du procès de leurs enfants dans la mesure où ces derniers sont impliqués dans les émeutes. A cela s’ajoutent d’éventuels stages de responsabilité parentale à destination des parents considérés comme défaillants.

publicité

D’autres publications dans 

Autoroute : la nouvelle désolante vient de tomber pour les Français

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !