Vol aérien : une compagnie ridiculisée par un AirTag pour des « bagages perdus »

publicité

Ce n’est pas la première fois que cette compagnie fait l’objet d’une polémique en raison de bagages perdus. Cette fois, elle s’est retrouvée ridiculisée par un AirTag.

Vol aérien : les bagages perdus se multiplient

Deux voyageurs qui ont opté pour la compagnie United Airlines ont vécu une triste mésaventure lors de leur dernier vol. En effet, la compagnie avait égaré leurs bagages. Heureusement, un dispositif Airtag installé dans les valises avait permis de retracer sa localisation. Mais le pire dans l’histoire, c’est que la société a réfuté la localisation qui a été évoquée par le client. De quoi susciter des interrogations concernant les mesures liées au suivi de ces bagages perdus au sein des compagnies aériennes.

publicité

Selon nos confrères de CNN Travel, Ruby Shuster (15 ans) et sa maman ont perdu leurs affaires lors de leur vol reliant Baltimore à Chicago. Avec l’augmentation du trafic aérien, ce phénomène est malheureusement devenu monnaie courante. Les voyageurs sont néanmoins mécontents de la situation. Raison pour laquelle ils ont décidé d’utiliser cet outil révolutionnaire qu’est le AirTag. En effet, ces trackers sont capables de se lier au réseau des téléphones portables iOS.

Les compagnies aériennes pointées du doigt

Il suffit qu’un iPhone soit relié au réseau pour que le propriétaire soit notifié de la position exacte de l’appareil relié au tracker. Ainsi, les bagages qui transitent dans des zones où il y a beaucoup d’utilisateurs iPhone sont facilement repérables. A son arrivée vers minuit à Denver, cette mère de famille n’a pas retrouvé ses bagages et en utilisant AirTag, elle avait réalisé que ses affaires étaient restées coincés à Chicago. Elle a fait part de cette constatation le lendemain à un agent United Airlines.

publicité

Ce dernier aurait répondu : « Nous n’avons aucun enregistrement en ce sens ». Par ailleurs, la compagnie avait promis que le service lié aux bagages allait s’occuper de leurs bagages. Finalement, un salarié lui suggère de procéder à une réclamation dans le but de décrocher entre 1 000 et 2 000 $ de dédommagement outre le fait de récupérer ses valises sous quelques semaines. Après s’être rendue à Chicago, elle finit par récupérer ses valises en 30 secondes. Comme quoi, les AirTag peuvent parfois nous sauver la vie !

publicité

D’autres publications dans 

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?

Comment libérer de l’espace de stockage sur son téléphone sans avoir à effacer des photos ?