Waze : voici comment les forces de l’ordre s’en servent pour contrôler les automobilistes !

publicité

Waze fait aujourd’hui partie des applications incontournables pour les automobilistes. Mais ce dispositif représente également un précieux outil pour les gendarmes dans le cadre des contrôles sur route.

Waze : une application très utile aux gendarmes

De nos jours, il devient de plus en plus difficile de se passer des nouvelles technologies. Il en va de même dans l’univers de la sécurité routière. Dans le Lot-de-Garonne et dans l’Hérault, les autorités s’en servent sur les routes pour optimiser les contrôles. Si l’application Waze avait au début servi aux automobilistes pour pister les éventuels agents de la route, aujourd’hui son utilisation est devenue de plus en plus vaste. Au lieu d’éradiquer ce système intelligent, les gendarmes ont décidé de l’exploiter pour faire pencher la balance en leur faveur.

publicité

Rappelons que depuis 2021, une annonce officielle interdit le partage d’informations signalant la présence de forces de l’ordre sur les dispositifs d’aide à la conduite. C’est notamment le cas de Waze. Cela dit, cette mesure concerne exclusivement des cas de figure bien précis. Les utilisateurs de la plateforme pourront continuer à s’en servir pour signaler la présence policière, contraignant les forces de l’ordre à opter pour de nouveaux stratagèmes afin de déjouer ces signalements.

Voici comment ils s’en servent

Avant la sortie du décret officiel, certaines gendarmeries ont décidé de prendre les mesures qui s’imposent. C’est notamment le cas de celle du Pas-de-Calais qui ont décidé de miser sur une méthode proactive. En 2021, des barrages routiers avaient été érigés à la suite de ces signalements par les utilisateurs de l’application Waze. Cette approche a été ensuite appliquée à l’échelle nationale avec des gendarmes qui se servent désormais de cette plateforme pour s’organiser dans le cadre de leurs activités sur les routes.

publicité

Dans la Marmande, la plateforme permet de planifier les interventions et de gagner du temps. L’objectif étant de faire respecter les mesures en vigueur par les automobilistes tout en leur partageant des messages de prévention. Dans l’Hérault, les gendarmes utilisent Waze pour diffuser des points de contrôle dans le but de renforcer la sécurité routière et favoriser les échanges avec les citoyens.

publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?