Hausse de salaire : 2,5 millions d’employés concernés pour le 1er janvier, voici le montant attendu

Les employés qui vivent dans la plus grande précarité auront droit à une aide concernant leur salaire à compter du mois de janvier prochain. Mais qui sont les principaux concernés et à quelle hausse faut-t-il s’attendre plus précisément ? C’est ce que nous allons vous dévoiler à travers cet article !

Le SMIC : un indicateur socio-économique redoutable

A quelques semaines de la fin d’année, il est temps de faire un bilan de l’an écoulé. En France, nous somme plus de 3 millions d’employés à être rémunérés au salaire minimum chaque mois. Le SMIC représente cependant un indicateur de développement économique qu’il convient de ne pas négliger. Alors que l’inflation continue de fragiliser le pouvoir d’achat des foyers touchant des revenus modestes, la valeur de la revalorisation est scrutée de près par les ouvriers.

Cette hausse de salaire permet aux autres employés d’estimer leurs augmentations sachant que ceux qui sont rétribués au SMIC voient toujours la flambée des prix être compensée. L’augmentation annuelle du 1er janvier est le résultat d’un mode de calcul qui se base sur deux principaux paramètres : la progression de l’inflation chez les plus démunis d’une part et la progression du salaire de base des salariés d’autre part. C’est ainsi que l’on peut estimer la hausse du Smic à venir.

A combien le salaire minimum sera-t-il revalorisé pour 2024 ?

Les informations fournies par le ministère du Travail sont celles qui ont été annoncées au cours du mois de novembre. Si ces dernières restent floues en ce mois de décembre, la tendance retenue au mois d’octobre dernier donne lieu à une estimation de la revalorisation du salaire minimum prévue pour l’année à venir. Interrogé par nos confrères, l’économiste Bertrand Martinot a apporté son opinion sur le sujet.

Cet expert qui est spécialisé dans l’univers du chômage, du dialogue social et des politiques de l’emploi a estimé le pourcentage d’augmentation probable pour ce qui est du salaire minimum, au cours des jours à venir. Les résultats sont sans appel : la mise à jour du SMIC devrait tourner dans les alentours de 1,5%. « Il s’agit sans doute de l’ordre de grandeur approprié », précise notre économiste bien que la valeur définitive de cette revalorisation va dépendre de l’évolution de l’inflation du mois de novembre.

Voici le montant attendu

Si l’on prend en considération cette augmentation, les employés qui travaillent actuellement au SMIC pourront profiter d’une hausse de salaire qui va monter jusqu’à 20,75 € par mois (valeur nette). Ceci équivaut à un salaire annuel net de 243,21 €. Si ces données venaient à être précisées d’ici la fin du mois par l’exécutif, le salaire minimum aura subi une mise à jour de 5,5% au cours de l’année à la suite des revalorisations qui ont eu lieu au début de l’année et au mois de mai dernier.

Une telle situation équivaut à l’inflation qui a été enregistrée sur une période d’un an, en adéquation avec les annonces de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) qui a mené une étude sur le sujet vers le début du mois de septembre dernier. Si cette revalorisation est fixée à 1,3% alors les salarié au SMIC empocheront 18 € net par mois, soit plus de 200 € par an. Cette valeur sera portée à 19,30 € net par mois dans la mesure où le salaire minimum augmente de 1,4%, soit 227 € par an. Enfin, pour une augmentation à hauteur de 1,6%, il faudra s’attendre à un salaire de 22 € par mois, soit 260 € nets par an.

Pour conclure, il convient de rappeler que cette mise à jour mécanique du 1er janvier peut être complétée par une aide financière de l’Etat. Celui-ci peut donc prendre la décision d’appliquer une hausse plus importante que prévu. Un tel scénario n’a pour le moment jamais vu le jour depuis le mandat d’Emmanuel Macron. La dernière aide en ce sens remonte il y a une dizaine d’années, alors que François Hollande venait d’être élu président de la République. A l’époque, il avait pris la décision de revaloriser le SMIC de 0,6% au cours du mois de juillet, en complément des 1,4% en rapport avec l’inflation.

D’autres publications dans 

Autoroute : la nouvelle désolante vient de tomber pour les Français

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !