AAH : cette annonce décevante va faire perdre de l’argent aux allocataires !

publicité

Mauvaise nouvelles pour les Français qui sont éligibles à l’allocation aux adultes handicapés (AAH). Un changement inédit risque en effet de faire perdre de l’argent à ces allocataires de la CAF. On vous explique tout dans les prochaines lignes !

AAH : vers la mise en place de la déconjugalisation

L’AAH représente un précieux coup de pouce financier pour les personnes qui sont en situation de handicap. Il s’agit en effet d’un complément de revenus qui permet à ces derniers de subsister surtout en cette période marquée par la forte inflation. A titre de rappel, cette allocation est réservée au moins de 20 ans victime d’un handicap dont le taux d’incapacité est supérieur à 80%. Ce taux est établi par la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées).

publicité

Par ailleurs, il convient d’habiter à titre permanent en France pour accéder à l’allocation aux adultes handicapés. Les ressortissants à l’étranger qui disposent d’un titre de séjour valable sont également éligibles. Cela dit, du changement va opérer à compter de ce mois d’octobre grâce au système de déconjugalisation. Mais en quoi cette nouveauté consiste-t-elle au juste et quels sont ses impacts sur les bénéficiaires de l’AAH ?

Une nouvelle décevante pour les allocataires

Selon le Service Public, cette réforme permet aux allocataires de l’AAH d’empocher jusqu’à 300 €. Le problème c’est que le montant de cette aide va subir une diminution dans certains cas. Il faudra s’attendre à une réduction si vous vous faites hospitaliser ou que l’on vous transfert dans un centre d’accueil spécialisé sur un délai minimum de 60 jours.

publicité

Pour les allocataires hospitalisés pendant plus de 60 jours, l’aide sera diminuée de 30%, soit l’équivalent de 271 € par mois. Il faut cependant retenir qu’une fois l’hospitalisation terminée, le principal intéressé peut à nouveau toucher les 956,65 €. Outre ces métamorphoses, le gouvernement a également prévu d’intensifier la lutte contre les fraudes sociales touchant la CAF cette année. Gare à toux ceux et celles qui sont tentés de détourner les fonds de l’institution !

publicité

D’autres publications dans 

Continuez cette suite logique : si 4+4=8, 5+5=15, 6+6= ?

Cuisine chinoise : top 4 des plats à éviter dans un restaurant asiatique

Consommer de l’orange avant de dormir le soir : bonne ou mauvaise idée ?

CAF : plusieurs comptes piratés, les dispositions à prendre pour se prémunir des hackers

Combien de calories un œuf contient-t-il ?

Pension de réversion : les nouveautés prévues pour les couples cette année